Nécessité d'une approche multidimensionnelle de l'apathie dans la schizophrénie : études transversales et longitudinales de l'apathie en lien avec l'anhédonie et le système motivationnel

par Hanan Yazbek

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marie-Christine Gély-Nargeot et de Stéphane Raffard.

Soutenue le 05-12-2013

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec EA 4556-Laboratoire Epsylon (Montpellier) (équipe de recherche) et de Dynamique des capacités humaines et des conduites de santé / EPSYLON (laboratoire) .

Le président du jury était Florence Cousson-Gélie.

Le jury était composé de Delphine Capdevielle, Pierre Petit.

Les rapporteurs étaient Pierluigi Graziani, Carole Fantini-Hauwel.


  • Résumé

    La schizophrénie (SZ), maladie psychiatrique invalidante, est caractérisée par des symptômes positifs, négatifs, cognitifs, désorganisés, affectifs et moteurs. De par l’absence de résultats positifs dans la prise en charge des symptômes négatifs, nous avons décidé de nous intéresser à l’apathie dans la SZ. Elle se définit par une baisse des comportements dirigés vers un but ayant une origine cognitive, émotionnelle ou comportementale. Notre objectif est d’apporter un éclaircissement sur le concept d’apathie en s’intéressant aux liens entre apathie, anhédonie et BIS/BAS. Le protocole 1 porte sur la validation de la Lille Apathy Rating Scale (LARS), outil multidimensionnel de l’apathie validée dans la maladie de Parkinson, dans la SZ, auprès de 112 patients. Le protocole 2 (étude transversale) s’intéresse aux liens entre apathie, plaisir consommé, anticipatoire, sociale et BIS/BAS, auprès de 112 patients. Enfin, le protocole 3 (étude longitudinale d’un an) porte sur l’évolution de l’apathie et explore les déterminants émotionnels et comportementaux qui pourraient la prédire, auprès de 61 patients. Nos résultats ont mis en évidence une LARS à quatre facteurs avec de bonnes qualités psychométriques dans la SZ. Le facteur 1 est associé au BAS, à l’anhédonie sociale et anticipatoire. Le facteur 2 corrèle avec le BIS et l’anhédonie sociale. Trente-six pourcent des patients ont une apathie trait. Enfin, seul leplaisir anticipatoire prédit le facteur 4. L’apathie nécessite donc pour sa compréhension une approche multidimensionnelle. L’anhédonie et le BIS/BAS ne peuvent expliquer à eux seuls l’apathie émotionnelle et comportementale. D’autres pistes méritent donc d’être explorées.

  • Titre traduit

    Need for a multidimensional approach of apathy in schizophrenia : cross-sectional and longitudinal studies of apathy in relation to anhedonia and motivational system


  • Résumé

    Schizophrenia (SZ) is a chronic psychiatric disease characterized by positive, negative, cognitive, disorganized, emotional and motor symptoms. The lack of positive results in the treatment of negative symptoms led us to be interested in apathy. Apathy is defined as a multidimensional psychopathological state (cognitive, emotional, and behavioral) manifesting as a reduction of voluntary behaviors directed toward one goal. Our aim is to provide a clarification of the concept of apathy by focusing on the relationship between apathy, anhedonia and BIS/BAS. The first study deals with the validation of the Lille Apathy Rating Scale (LARS), which is a multidimensional tool of apathy validated in Parkinson’s disease, in 112 SZ patients. The second study (cross-sectional study) focuses on the link between apathy, consummatory and anticipatory pleasure, social pleasure and BIS/BAS, in 112 SZ patients. Finally, the third study (one year longitudinal study) deals with the evolution of apathy and explores the emotional and behavioral derminants that could predict it. Ours results have shown that the LARS is structured in four factors and has good psychometric properties in SZ. The factor 1 is associated to the BAS and the social and anticipatory anhedonia. The factor 2 is linked to the BIS and the social anhedonia. Thirty-six percent of the patients have an apathy trait. Finally, only anticipatory pleasure predicts the factor 4. Therefore, apathy requires for its understanding a multidimensional approach.Anhedonia and the BIS/BAS cannot by themselves explain the emotional and the behavioral apathy. Consequently, others lines of research need to be explored.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 05-12-2019

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.