La mer Baltique comme destination de voyages : l'espace baltique à travers les récits de voyages français et allemands (1750-1815)

par Maike Manske

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Burghart Schmidt et de Franklin Kopitzsch.

Le président du jury était Silvia Marzagalli.

Le jury était composé de Markus Friedrich, Dorothée Merchiers, Ralph Tuchtenhagen.


  • Résumé

    Dans les récits de voyages des années 1800, la région de la mer Baltique est présentée commeun espace de découverte diversifié – c’est en quelque sorte un patchwork multicolore deconstructions imagologiques. Pourtant, la conception d’une région de la mer Baltique étaitdéjà fondée à l’époque de la «Sattelzeit» sur le besoin de pouvoir situer les riverains de la merBaltique comme une unité culturelle, quelque part dans le grand Nord. Dans l’imaginationdes voyageurs en 1800, la région de la mer Baltique est en fait déjà cet espace d’interactionset d’imbrications qui constitue la base évidente des approches modernes de la recherche.Bien sûr, il y avait les divers royaumes, provinces ou villes qui jouèrent un rôle pour lesvoyageurs. Cela ne signifie pourtant pas qu’il soit impossible de retrouver dans les récits devoyages certains points communs, manifestés sous forme d’un caractère «nordique»supérieur de ces riverains. C’est pourquoi ce caractère «nordique» est sans cesse exprimédans les récits de voyages à partir de divers niveaux de perception – dans la description de lanature, de la mer, du climat, mais aussi dans les perceptions des villes et les rencontresculturelles. Par conséquent, la littérature de voyage indique une tendance qui est égalementimportant pour la recherche historique actuelle: une évaluation de la région de la merBaltique comme un macro-région unique, qui accepte aussi les différences dans leursdifférents pays et régions.


  • Résumé

    This Franco-German analysis examines the Baltic Sea region as a center for cultural exchangebased on German and French travel reports from 1750 to 1815 in a comparative perspective.The objective is to examine the countries around the Baltic Sea as places of encounter fortravelers and to raise the awareness of historical travel research and research of culturalexchange for the subject ‘space’. This approach scrutinizes several forms of German andFrench imaginations of nature, sea shore and different forms of urbanity, but also theperception and reception of identities and alterities, the consolidation and the departure ofstereotypes as well as the possibilities and limits of cultural transfer processes by travelling.Furthermore, this approach allows to gain a deeper understanding of the progress of complexphenomena such as, ‘percipience', 'contemplation' and 'delineating' of foreign cultures in aperiod which was marked by a radical change in socio-political and cultural thinking.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.