Méthode prédictive d'évaluation de la gêne olfactive sur un territoire soumis à une activité industrielle. Approche du potentiel de nuisance et analyse de la vulnérabilité du territoire

par Veronica Popa

Thèse de doctorat en Géographie, Aménagement, Espace

Sous la direction de Frédéric Léone et de Jean-Louis Fanlo.

Soutenue le 18-12-2013

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Gouvernance, Risque, Environnement, Développement. Dynamiques Sociétales et Gestion des Territoires (équipe de recherche) .

Le président du jury était Karine Weiss.

Le jury était composé de Frédéric Léone, Jean-Louis Fanlo, Karine Weiss, Emmanuel Garbolino, Pierre Le Cloirec, Jérôme Tixier.

Les rapporteurs étaient Emmanuel Garbolino, Pierre Le Cloirec.


  • Résumé

    Le stress environnemental croissant perçu dans les zones résidentielles crée un sentiment d’insécurité et une perception négative de la qualité de vie, plaçant la nuisance olfactive au coeur des préoccupations des études environnementales. Dans ce contexte, les travaux de recherche présentés dans cette thèse de doctorat ont été initiés dans le but d’aboutir à une méthode permettant d’évaluer et de représenter les niveaux de gêne olfactive sur un territoire. En conséquence, l’intérêt s’est porté non seulement sur les caractéristiques de la source et des sujets récepteurs mais aussi sur leur environnement au moment de la perception de la nuisance odorante. Plus particulièrement, l’objectif de cette nouvelle approche est de permettre de mesurer et de prévoir l’impact olfactif d’une industrie existante ou future sur un territoire donné. L’idée est de représenter le niveau de gêne olfactive et ses conséquences sur le territoire, afin d’avoir une meilleure gestion du site industriel en termes de rejets, mais aussi de fournir une aide à la décision claire et objective aux acteurs impliqués. La démarche développée s’articule autour de deux concepts : la gêne olfactive et le préjudice économique de cette gêne sur le territoire. Ces deux concepts sont définis par un ensemble de critères hétérogènes organisés et agrégés afin d’aboutir à un outil géographique et environnemental opérationnel. L’outil a été validé autour d’un site industriel permettant de confronter l’approche méthodologique développée et le résultat des mesures sur place. Les résultats de l’application de cette méthode sont de qualité satisfaisante et ouvrent la porte à de nombreuses perspectives de recherche.

  • Titre traduit

    Predictive method for the assessment of odor annoyance on a territory submitted to an industrial activity. Olfactory nuisance potential and territory vulnerability approach


  • Résumé

    The increasing environmental stress felt in residential areas leads to an unsafety sensation and to a negative life-quality perception, setting odor annoyance at the heart of environmental issues. Within this context, the research work presented in this doctoral thesis was initiated in order to result in a method allowing to assess and to represent the odor annoyance levels on a given territory. As a consequence, the interest has focused not only on the characteristics of the source and of the exposed targets, but also on their environment during the perception of the olfactory nuisance. To be more precise, the aim of this new approach is to make us able to measure and to forecast the olfactory impact of an existing or a future industry plant on a given territory. The main idea is to represent the level of odor annoyance and its consequences on the territory, in order to reach a best level of industrial plant management in terms of wastes as well as to provide a clear and objective decision support tool for the involved actors. The developed method revolves around two main concepts: the odor annoyance and the economical prejudice of this annoyance on the targeted territory. These two concepts are defined by a group of heterogeneous criteria, organized and aggregated in order to obtain a geographical and environmental operational tool. This tool has been validated for an industrial plant, thus comparing the developed approach to on the spot measurements results. The results of the application of this method came out satisfying and open numerous paths of inquiry.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.