Maintien de l'ornementation mutuelle chez le manchot royal (Aptenodytes patagonicus)

par Ismaël Keddar

Thèse de doctorat en Evolution, écologie, ressources génétiques, paléontologie

Sous la direction de Francesco Bonadonna et de F. Stephen Dobson.

Le président du jury était Nathalie Charbonnel.

Le jury était composé de Francesco Bonadonna, F. Stephen Dobson, Nathalie Charbonnel, Alexis Chaine, Nicolas Mathevon, Marc Théry.

Les rapporteurs étaient Alexis Chaine, Nicolas Mathevon.


  • Résumé

    Si la sélection sexuelle proposée par Darwin fournit un cadre théorique satisfaisant pour expliquer l'évolution et le maintien des ornements sexuellement dimorphiques, le cas de l'ornementation mutuelle requiert l'emploi du cadre plus large offert par la sélection sociale. Dans de nombreux cas en effet, l'explication du maintien de l'ornementation mutuelle nécessite de considérer non seulement la compétition pour l'accès au partenaire de reproduction, mais également la compétition pour l'accès à d'autres types de ressources telles que la nourriture ou les emplacements pour nicher. Cependant, le maintien de l'ornementation mutuelle n'est encore que partiellement compris chez les oiseaux marins. Les travaux réalisés au cours de cette thèse s'inscrivent dans la continuité des recherches initiées depuis quelques années dans le but de comprendre le maintien de l'ornementation mutuelle chez le manchot royal, un oiseau exprimant un patch orange présentant un pic de réflectance ultraviolet de chaque côté de la mandibule, des patches auriculaires jaunes de chaque côté de la tête et un patch formant un dégradé allant du marron au jaune pâle sur le poitrail. Les travaux présentés dans ce manuscrit de thèse portent (i) sur les combats entre individus du même sexe pour accéder à un partenaire de reproduction, (ii) sur le rôle des ornements colorés dans le processus d'appariement, (iii) sur l'association entre le degré de développement des ornements et la position du territoire occupé au sein de la colonie, et enfin (iv) sur l'existence de variations interannuelles concernant le degré de coloration des ornements et le processus de choix de partenaire. Les résultats révèlent que : (i) les affrontements pour l'accès au partenaire sont beaucoup plus fréquents chez les mâles que chez les femelles ; (ii) l'ornementation mutuelle du bec pourrait être maintenu pas le processus de choix mutuel ; (iii) les individus occupant les territoires les plus centraux de la colonie expriment des patches auriculaires plus large et un patch de poitrine plus coloré ; (iv) les ornements présentent des variations notables entre deux années, tout comme le processus de choix de partenaire. Pris dans leur ensemble, ces résultats révèlent que le maintien de l'ornementation mutuelle du manchot royal est multifactoriel, et des pistes de recherches sont proposées pour affiner notre compréhension de ce phénomène complexe.

  • Titre traduit

    Maintenance of mutual ornamentation in the king penguin (Aptenodytes patagonicus)


  • Résumé

    Darwin devised sexual selection theory in order to explain the evolution and maintenance of secondary sexual traits. In mutually ornamented species, however, the broader theoretical framework of social selection is needed. In many cases indeed, understanding the maintenance of mutual ornamentation requires to take into account competition for both sexual (i.e. mates) and non-sexual resources (e.g. food, nest sites). How mutual ornaments maintain and evolve is actually not well understood in seabirds species. The aim of the research program within which this Ph.D. thesis took place was to understand the maintenance of mutual ornamentation in king penguin, a bird exhibiting a ultraviolet and orange beak spot on each side of the mandible, two yellow auricular patches, and a patch on the breast that grade from brown to bright yellow. We studied (i) same-sex fight over mates; (ii) mate choice for color ornaments; (iii) the relationships between conspicuousness of ornaments and position of the territory within the colony; and finally (iv) the existence of inter-annual variations in color ornaments expression and mate choice process. Our results show that: (i) same-sex fights over mates are highly male-biased; (ii) color of the beak spots may be involved in mutual mate choice; (iii) central individuals exhibit larger auricular patches and more colorful breast patch; (iv) ornament conspicuousness as well as mate choice show inter-annual changes. Taken together, these results reveal that maintenance of king penguin mutual ornaments is multifactorial, and some research avenues are suggested for future researches.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.