Exploitation et partage de données hétérogènes et dynamiques

par Bérenger Arnaud

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Mountaz Hascoët.


  • Résumé

    Dans un contexte de données industrielles et numériques, le développement d'un outil sur mesure pour une tâche particulière est couteux par de nombreux aspects. À l'inverse, l'adaptation d'outils génériques l'est également en particularisation (personnalisation, adaptation, extension, …), pour les développeurs comme pour les utilisateurs finaux. Nos approches visent à considérer les différents niveaux d'interactions pour améliorer l'exploitation des données fournies ou générées en collaboration.Les définitions et problématiques liées aux données dépendent le plus souvent des domaines dans lesquelles elles sont traitées. Pour ce travail, nous avons opté pour une approche holistique considérant ensemble des perspectives différentes. Le résultat est une synthèse des concepts émergeant montrant les équivalences d'un domaine à l'autre. La première contribution consiste à améliorer le marquage collaboratif de documents. Deux améliorations sont proposées par notre outil Coviz. (1) L'étiquetage des ressources est propre à chaque utilisateur qui organise ses vocables par une poly-hiérarchie nominative. Chacun peut considérer les concepts des autres par une relation de partage. Le système fournit également du contenu connexe via un moissonnage des archives ouvertes. (2) L'outil applique le concept de facette des données à l'interface puis les combine avec une recherche par mot-clé. Ce dernier point est commun à tous les utilisateurs, le système considère chacune des actions individuelles comme celles d'un groupe.La contribution majeure, confidentielle, est un framework baptisé DIP pour Data Interaction and Presentation. Son but est d'augmenter la liberté d'expression de l'utilisateur sur l'interaction et l'accès aux données. Il diminue les contraintes machines et logicielles en adjoignant une nouvelle voix d'accès direct entre l'utilisateur et les données disponibles, ainsi que des points d'« articulation » génériques. D'un point de vue final, l'utilisateur gagne en expression de filtrage, en partage, en maintien de l'état de sa navigation, en automatisation de ses tâches courantes, etc.Il a été testé en condition réelle de stress, de ressources et d'utilisation avec le logiciel KeePlace. Ce dernier a d'ailleurs été l'initiateur de cette thèse.

  • Titre traduit

    Operation and sharing of heterogeneous and dynamic data


  • Résumé

    In the context of numeric data, the software development costs entail a number of cost factors. In contrast, adapting generic tools has its own set of costs, requiring developer's integration and final user's adaptation. The aim of our approach is to consider the different points of interaction with the data to improve the exploitation of data, whether provided or generated from collaboration.The definitions and problems related to data are dependent upon the domain from which the data come and the treatment that have been applied to them. In this work we have opted for a holistic approach where we consider the range of angles. The result is a summary of the emergent concepts and domain equivalences.The first contribution consists of improving collaborative document mark-up. Two improvements are proposed by out tool – Coviz –. 1) Resource tagging which is unique to each user, who organises their own labels according to their personal poly-hierarchy. Each user may take into consideration other users approaches through sharing of tags. The system supplies additional context through a harvesting of documents in open archives. 2) The tool applies the concept of facets to the interface and then combines them to provide a search by keyword or characteristic selection. This point is shared by all users and the actions of an individual user impact the whole group.The major contribution, which is confidential, is a framework christened DIP for Data Interaction and Presentation. Its goal is to increase the freedom of expression of the user over the interaction and access to data. It reduces the hardware and software constrains by adding a new access point between the user and the raw data as well as generic pivots. From a final point of view the user gains in expression of filtering, in sharing, in state persistence of the navigator, in automation of day-to-day tasks, etc.DIP has been stress tested under real-life conditions of users and limited resources with the software KeePlace. Acknowledgement is given to KeePlace who initiated this thesis.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 04-03-2019

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.