Diversité, structure et fonctions des communautés à Rhodophytes en Bretagne : réponses aux forçages environnementaux dans le contexte du changement global

par Régis Gallon

Thèse de doctorat en Océanologie Biologie

Sous la direction de Eric Feunteun.

Le président du jury était Nadia Améziane-Cominardi.

Le jury était composé de Line Le Gall, Robert Miller, Éric Thiébaut, Frédéric Ysnel.

Les rapporteurs étaient Pascal Claquin, Christine Dupuy.


  • Résumé

    Cette thèse aborde le lien structuration – fonction des communautés à algues rouges à travers différentes échelles spatio-temporelles. Pour réaliser ces études, nous nous sommes appuyés sur une méthodologie préalablement développée permettant d’évaluer la précision de nos paramètres en fonction de l’effort d’échantillonnage appliqué. Dans un premier temps, nous avons décrit les patrons d’organisation existant à l’échelle de la Bretagne en comparant les assemblages observés entre 1992 et 1998 et ceux observés aujourd’hui. Puis, nous nous sommes concentrés sur les patrons d’organisation présents dans le Golfe Normand Breton et comment ceux-ci s’expriment à travers : (1) la composition spécifique, (2) la structure, (3) la biomasse de ces communautés. La température organise les communautés le long des côtes bretonnes ; leur structure risque d’être modifiée dans le contexte du changement global. Par contre, les fonctions associées se révèlent relativement stables par la mise en place de mécanismes de redondance fonctionnelle. Dans un second temps, nous avons suivi la composition spécifique et la structure des communautés algales durant un processus de colonisation ; la biomasse et la productivité ont été suivies pour ensuite être mises en relation avec les caractéristiques des communautés. La biomasse estimée par les communautés à algues rouges met en évidence un rôle non négligeable au travers des systèmes côtiers. Pour finir, nous nous sommes intéressés au devenir de la matière organique produite par les communautés à rhodophytes. Nous nous sommes appuyés sur la complémentarité des marqueurs isotopes et acides gras pour tracer le cheminement de la matière organique au travers des réseaux trophiques. Il ressort que la matière organique synthétisée par les algues rouges est intégrée directement et/ou indirectement (par voie détritique) dans les réseaux trophiques


  • Résumé

    This thesis approaches the link structure - function of red seaweed communities across different spatial and temporal scales. For these studies, we based our approach on a methodology previously developed to assess the accuracy of our parameters based on sampling carried effort. First, we described the existing organization patterns across the Brittany coasts by comparing assemblages observed between 1992 and 1998 and those observed today. Then we focused on organization patterns present in the Normand Breton Gulf and how they are expressed through the : (1) species composition, (2) structure, (3) biomass of these communities. Red seaweeds communities are driven by the temperature, in the context of global changes their structure may be altered whereas their associated functions are relatively stable by the implementation of redundancy mechanisms. In a second part, we followed the species composition and structure of macroalgal communities in a process of colonization, biomass and productivity were then set up relationship with the characteristics of communities. The estimated biomasses reveal an important role in the primary production of red seaweeds communities in coastal systems. Finally, we examined the fate of organic matter produced by red seaweeds communities. We based on the complementarity of isotopes and fatty acid markers to follow organic matter through food webs. The organic matter produced by red algae is integrated directly and/or indirectly (detrital way) in benthic food webs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([226] p.- 2 dépl.)
  • Annexes : Bibliographie : 17 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2013 -- 17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.