Etude des caractères phylogénétiques chez les ammonites du Pliensbachien - Toarcien : application chez les Almatheidae et les Hildoceratidae et implications dnas les analyses de paléodiversité

par Jérémie Bardin

Thèse de doctorat en Paléontologie

Sous la direction de Fabrizio Cecca et de Isabelle Rouget.

Le président du jury était Pascal Tassy.

Le jury était composé de Kevin Page.

Les rapporteurs étaient Dieter Korn, Pascal Neige.


  • Résumé

    L’analyse cladistique est devenue une méthode incontournable pour reconstituer les relations phylogénétiques entre taxons. Les représentations sous forme de cladogrammes qu’elle fournit sont un requis pour de nombreuses études sur l’évolution. Ce travail propose de l’utiliser sur les faunes d’ammonites de la période Pliensbachien-Toarcien (Jurassique inférieur). Deux études paléontologiques sont présentées : la première sur les faunes du Pliensbachien supérieur Haut-Marnais (France), la seconde sur le Toarcien inférieur des Rides Sud-Riffaines (Maroc). En analyse cladistique, la formulation des caractères est l’une des étapes fondamentales correspondant à la proposition des hypothèses d’homologies primaires qui seront la base du test des relations de parenté. Une revue de la littérature de la cladistique chez les ammonites a permis de soulever de nouvelles perspectives de travail dans son usage. Une importante discussion sur le codage de trois des plus importantes familles est présentée : Dactylioceratidae, Amaltheidae et Hildoceratidae. Ces deux dernières ont fait l’objet d’analyses cladistiques. La diversité morphologique des coquilles a été en partie réinterprétée de manière à fournir des jeux de caractères respectant, autant que possible, l’indépendance des caractères, la prise en compte de leur nature continue et l’ontogenèse. Enfin, les deux familles analysées sont utilisées pour calculer un indice de diversité phylogénétique et ainsi discuter l’apport de l’information phylogénétique dans les mesures de paléobiodiversité.


  • Résumé

    Cladistic analysis is currently one of the main methods for reconstructing phylogenetic relationships between taxa. The resulting cladograms are required for numerous studies on evolution. This work is aimed at using this method on Pliensbachian and Toarcian ammonites (Early Jurassic). Two paleontological studies are presented : the first one on Late Pliensbachian faunas from Haute-Marne (France), the second on Early Toarcian faunas from South Riffian ridges (Morocco). In cladistics, the formulation of characters is a fundamental step since it corresponds to the proposal of primary homologies, which are the base of the phylogenetic relationships test. A review of the literature on the use of cladistics in ammonites allowed the identification of new perspectives for this analysis. An important discussion on coding of three of the most important families, Dactylioceratidae, Amaltheidae and Hildoceratidea, is presented. Cladistics has been used for analyses of the last two families. A reinterpretation of part of the morphological diversity of shells provided characters sets, which respect the independance of characters, take into account both their continuous nature and the ontogeny. Finally, the two analysed families are used to calculate an index of phylogenetic diversity and discuss the contribution of phylogenetic information in palaeobiodiversity studies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (398 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 335-374, notes bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2013 -- 16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.