Nouvelles inférences cladistiques sur la biogéographie historique du Sud-Est asiatique et de la région de l'Ouest du PacifiqueRéflexion sur une approche intégrative de la dimension temporelle en biogéographie historique

par Visotheary Ung

Thèse de doctorat en Biogéographie, systématique, informatique pour la biodiversité

Sous la direction de Régine Vignes-Lebbe, René Zaragüeta Bagils et de David Williams.

Le président du jury était Philippe Grandcolas.

Le jury était composé de Sandrine Meylan, Jorge Cubo.

Les rapporteurs étaient Lynne R. Parenti, David J. Gower.


  • Résumé

    La biogéographie historique est la discipline qui s'occupe d'établir les relations de parenté entre aires biogéographiques, comprises comme des ensembles d'aires de distribution de taxons. L’histoire géologique complexe du Sud Est asiatique et de la région de l’Ouest du Pacifique en fait une région de choix pour les biogéographes. Nous proposons une nouvelle approche, cladistique, pour l’étude de cette région située autour de la célèbre “Ligne de Wallace”, en nous plaçant dans le paradigme de la vicariance où la spéciation apparaît suite à la mise en place d’une barrière géographique (par opposition au modèle dispersaliste à partir d’un centre d’origine). En effet, nous utilisons ici l’analogie existant entre Systématique et Biogéographie pour appliquer des méthodes cladistiques de la systématique à la Biogéographie. Il s’agit ici de répondre à la question : « pourquoi existe -t-il une telle distribution des taxons dans cette région du globe ? » Les résultats attendus sont une meilleure connaissance de l’histoire évolutive de la région ainsi que des traits d’histoire de vie des taxons qui la peuplent. Etant entendu que la distribution conjointe de plusieurs taxons non apparentés ne peut être obtenue par « chance », elle doit forcément rendre compte d’un événement commun (i. E. Un événement de vicariance) qui aurait affecté de manière égale ces taxons. L’approche cladistique, que nous proposons n’a été rendue possible que grâce à la finalisation d’un logiciel implémentant la méthode dite d’analyse à 3 éléments (3ia): LisBeth est aujourd’hui disponible en téléchargement librement depuis notre site web et offre de nouvelles perspectives d’analyses à ses utilisateurs, qu’ils soient systématiciens ou biogéographes. Nous montrons que la représentation des caractères offerte par LisBeth autorise de nouvelles inférences quant aux relations de parenté existant entre les aires d’endémismes étudiées. Nous avons ainsi mis en évidence l’émergence d’un «pattern » général de l’analyse conjointe de 35 taxons non apparentés (plantes et animaux). Dans un deuxième temps nous nous sommes intéressés à une problématique théorique majeure de la biogéographie contemporaine: « Quid de la dimension temporelle en biogéographie historique ?». Comment prendre en compte, sans ambiguïté, des échelles temporelles différentes lors d’analyses diachroniques ? Nous proposons ici un modèle, basé sur la 3ia qui permet de considérer la dimension temporelle et de réaliser, de ce fait, de véritables analyses de biogéographie intégrative


  • Résumé

    Historical biogeography is the science that deals with relationships between biogeographic areas, understood as set of taxa distributions. The complex geological history of South East Asia and the Indo‐West Pacific region makes it a very interesting area for biogeography studies. We propose a new approach, cladistic, for the study of this area around the famous “Wallace’s line”, placing our study in the paradigm of vicariance where speciation appears following the implementation of a geographic barrier (as opposed to the dispersal model from a center of origin, classically admitted). Indeed, here we use the existing analogy between Systematics and Biogeography to apply cladistics methods for Systematics to Biogeography. This is to answer the question : "Why is there such distributions of taxa in this region of the world ?” The expected results are a better understanding of the evolutionary history of the region and the life history traits of taxa that inhabit it. Provided that the joint distribution of several unrelated taxa cannot be obtained by "chance", thus it is necessarily due to a common event (ie a vicariant event) which affected equally these taxa. The cladistics approach we propose has been made possible by the completion of a software that implements the so‐called 3‐element analysis (3ia) method : LisBeth is now freely available for download from our website and offers new perspectives of analysis to its users, whether systematicians and biogeographers. We show that the representation of characters offered by LisBeth allows new inferences about the existing relationship between areas of endemism studied. We have highlighted the emergence of a general "pattern" from a joint analysis of 35 unrelated taxa (plants and animals). In a second step we are interested in a major theoretical problem of contemporary biogeography : "What about the time dimension in historical biogeography?". How to account unambiguously different time scales during diachronic analyzes ? We propose a model based on the 3ia which allows us to consider the temporal dimension and realize, therefore, true analysis of integrative biogeography.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (287 p.- [15] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 179-188. Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2013 -- 10
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.