Etude du désarmement dans le contexte de recomposition du paysage international

par Ndjaha Ngabo

Thèse de doctorat en Sécurité Internationale et Défense

Sous la direction de Mireille Couston.

Soutenue le 18-12-2013

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale de droit (Lyon) .

Le président du jury était Jacques Fontanel.

Les rapporteurs étaient Fouad Nohra, Alioune Badara Fall.


  • Résumé

    Le désarmement est l’un des axes stratégiques primordiaux de la politique internationale. Il se pose, de manière récurrente, la sempiternelle question de son rapport à la paix, à la sécurité internationale et au développement. Car, le désarmement est, indubitablement, un maillon essentiel de la chaîne indispensable pour bâtir un monde débarrassé de menaces et de risques consécutifs à une militarisation à outrance. Son sucés ou son échec est lié à la configuration du monde. C’est une question de volonté politique dont les États sont les acteurs majeurs. La mutation du contexte international relance la problématique du désarmement. Car, le désarmement vise à éliminer les armes dont l’accumulation constitue une source de tension internationale. Il concerne la réduction du format des armées, la contraction des dépenses militaires et le contrôle du transfert de la technologie militaire. Il permet de libérer à des fins pacifiques des ressources nécessaires à d’autres secteurs de l’économie. L’histoire du désarmement révèle des pratiques, parfois, unilatérales et coercitives. La mise en œuvre du désarmement n’est possible que lorsque, se manifeste une volonté dédiée à sa concrétisation. Il existe un lien entre les dépenses consacrées aux armements et le développement économique et social. Cependant, la diminution de l’influence incommensurable des complexes militaro-industriels, la reconversion des industries de défense conditionnent aussi le désarmement. La coopération multilatérale et la mutualisation des moyens restent des possibilités de garanties pour un désarmement efficient et efficace.

  • Titre traduit

    Disarming study in the field of rebuilding up the international scene


  • Résumé

    Disarm is one of the main strategics axis of the international politics. It happened, in a recurring way, the sempiternal question of his report to peace, international security and the development. Because disarming, is undoubtedly, an essential link of the chains to build a world without threats and consecutive risks with excess of militarization. Its success or its failure is linked to the configuration of the world. It is a question of political good-will which states are the major actors. The change of the international context boost the problems of disarming. Because, disarming aims to eliminate the weapons which accumulation constitutes a source of international tensions. It relates to the reduction of the format of armed, the contraction of the soldiers expenditure and the control of the military technology transfer. It permits to release peaceful purposes necessary resources to other sectors of the economy. The history of disarming raises the practices, sometimes, links and coercive. The implementation of disarming is not possible when, appears a dedicated will in its concretization. There is a bond between the expenditure devoted to the arms, the economic and social development. However, the reduction in the incommensurable influence of the military-industrial complexes, the reconversion of industries of expenditure condition also disarming. The multilateral co-operation and the mutualism of the means remain the possibilities of the guarantees for an efficient and effective disarming.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.