Géopolitique du pétrole et conflictualité dans le golfe de Guinée

par Voula Emvoutou Arnaud Noël

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Mireille Couston et de Michel Kounou.

Soutenue le 01-07-2013

à Lyon 3 en cotutelle avec l'Université de Yaoundé II , dans le cadre de École doctorale de droit (Lyon) .

Le président du jury était Jacques Fontanel.

Les rapporteurs étaient Fouad Nohra.


  • Résumé

    L’accès aux ressources pétrolières par les importateurs et le contrôle de sa rente par les exportateurs mobilisent des enjeux et jeux complexes dans les régions pétrolifères et davantage dans le Golfe de Guinée. Dans cette dernière région, les puissances importatrices de pétrole ont été au centre de plusieurs conflits tant au sein des Etats qu’entre ces derniers. Au Congo Brazzaville par exemple, Elf avait été accusé - dans une plainte déposée au Tribunal de Grande Instance de Paris le 20 novembre 1997 - par l’ancien président Pascal Lissouba d’avoir aidé Sassou Nguesso à réaliser son coup d’Etat de 1997. Les autres majors, en l’occurrence Shell, Mobil et Texaco ont également été mis en cause dans certaines guerres civiles de la sous-région notamment au Nigeria et en Angola. A côté de ces conflits dits internes, le Golfe de Guinée a été et reste le théâtre de moult différends frontaliers maritimes à enjeu pétrolier où est observé l’ombre des importateurs d’or noir. Aujourd’hui, le Golfe de Guinée fait face à une nouvelle convoitise de son pétrole. Ce regain d’intérêt stratégique pour le Golfe de Guinée suscite une réflexion heuristique.L’hypothèse principale de cette étude est que, la nouvelle convoitise du pétrole du Golfe de Guinée constitue une réelle menace à la stabilité, et partant au péril des efforts de développement des pays producteurs d’or noir de cet espace. Elle présage la résurgence d’un régime complexe de conflits dans la sous-région. En effet, le déficit démocratique, la mal gouvernance économique, la décomposition des territoires, les replis des identités, les procédés concurrentiels d’accès aux hydrocarbures par les puissances consommatrices et les luttes de puissances entre ces dernières rendent redoutable le tropisme d’empires pétroliers dans la sous-région. Si tant est que le pétrole a été dans le Golfe de Guinée un véritable casus belli, il est constant que la gouvernance pétrolière pourrait aseptiser cette région empestée par les conflits pétroliers et la conduire ainsi au développement.

  • Titre traduit

    Oil geopolitics and conflictuality in the Golf of Guinea


  • Résumé

    Access to oil resources by importers, and the controlling its revenue by exporters raise complex issues in the oil regions and more especially in the Gulf of Guinea. In the latter region, importing oil powers have been at the center of many conflicts both within states and between them. In Congo Brazzaville, for example, Elf had been accused - in a complaint to the Tribunal de Grande Instance in Paris November 20, 1997 - by former President Pascal Lissouba of aiding Sassou Nguesso to make his coup in 1997. Other major oil companies, namely Shell, Mobil and Texaco have also been implicated in some civil wars in the sub-region such as Nigeria and Angola. In addition to these so-called internal conflicts, the Gulf of Guinea has been and remains the centre of maritime border disputes on oil where importers of black gold are noticed. Today, the Gulf of Guinea is facing a new desire for its oil. This renewed interest in the strategic Gulf of Guinea raises a heuristic thinking.The main hypothesis of this study is that the new interest for oil in the Gulf of Guinea is a real threat to the stability and hence the risk of the development efforts of the producers of black gold country this space. It portends the resurgence of a complex system of conflicts in the sub-region. Indeed, the democratic deficit, the bad economic governance, the decomposition of the territories, the folds of identities, competitive processes to access oil by consuming powers and the power struggles between them make the tropism of oil empires in the sub-region questionable. That is if the oil has been in the Gulf of Guinea a real casus belli, it is clear that oil governance could sanitize the area tainted by oil conflict and thus lead to development.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.