Le iaai aujourd'hui : Évolutions sociolinguistiques et linguistiques d'une langue kanak de Nouvelle-Calédonie (Ouvéa, Iles Loyauté).

par Anne-Laure Dotte

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Colette Grinevald et de Claire Moyse-Faurie.

Soutenue le 11-12-2013

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique et arts (Lyon) , en partenariat avec Dynamique Du Langage (laboratoire) .

Le président du jury était Isabelle Léglise.

Le jury était composé de Michel Bert.

Les rapporteurs étaient Niko Besnier, Miriam Meryerhoff.


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat a pour objectif de décrire la situation actuelle de la langue iaai (langue océanienne, famille austronésienne) et de proposer une analyse de ses dynamismes d’évolution. En tant que langue kanak minoritaire de Nouvelle-Calédonie, inscrite dans un contexte de contact de langues intense avec le français, le iaai connait des changements importants tant linguistiques que sociolinguistiques. Cette thèse adopte un angle d’approche à la fois double et complémentaire. D’une part, il est question de proposer une évaluation de la vitalité sociolinguistique du iaai aujourd’hui en croisant différents facteurs relevant du contexte social et ethnolinguistique dont la variété des profils de locuteurs typiques des langues en danger. D’autre part, l’analyse porte sur les évolutions au sein même du fonctionnement du iaai en abordant trois thèmes particulièrement intéressants de cette langue : (i) les changements dans le système des classificateurs possessifs ; (ii) les stratégies de néologie et de modernisation du lexique ; (iii) le cas particulier des emprunts de verbes. L’étude de ces changements s’appuie les travaux de description du iaai de la linguiste Françoise Ozanne-Rivierre (1976, 1984) auxquels sont comparés des données modernes collectées lors de trois enquêtes de terrain menées à Ouvéa depuis 2009, ainsi que grâce à une collaboration soutenue avec une informatrice, locutrice native, à Lyon. Au final, ce travail de recherche met en exergue l’entrelacement de différentes dynamiques entre modernisation, obsolescence et résilience linguistique en iaai.

  • Titre traduit

    Iaai today : Sociolinguistic and linguistic evolutions of a Kanak language of New Caledonia (Uvea, Loyalty Islands)


  • Résumé

    This PhD thesis describes the current situation of Iaai (an Oceanic language from the Austronesian family) and provides an analysis of its dynamics. As a minority Kanak language of New Caledonia, engaged in a process of intense contact with French, Iaai is experiencing significant changes both on a linguistic and sociolinguistic aspect. This thesis adopts an approach that is both dual and complementary. On the one hand, it offers an evaluation of modern Iaai’s sociolinguistic vitality, crossing different factors from the social and ethno-linguistic context together with the high variety of speakers, typical of endangered languages. On the other hand, the analysis focuses on language change by addressing three particularly interesting themes in Iaai: (i) evolution in the system of possessive classifiers; (ii) strategies of neology and of modernization of the lexicon; (iii) the particular case of verbal borrowings. The study of these changes is based on the linguistic description of Iaai made by Françoise Ozanne-Rivierre (1976, 1984) which is compared with modern data collected during three fieldworks conducted in Ouvea since 2009, as well as through sustained collaboration with a native speaker informant in Lyon. Finally, this research highlights the intertwining of different dynamics in Iaai between modernization, obsolescence and linguistic resilience.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.