Stratégies d'écriture du mémorialiste homme de pouvoir : l'exemple des Mémoires de Nubar Pacha et des Mémoires d'un souverain par Abbas Hilmi II, Khédive d'Égypte (1892 - 1914)

par Rania Aly Mohamed Aly

Thèse de doctorat en Lettres et arts

Sous la direction de Sarga Moussa et de Randa Sabry.

Soutenue le 29-03-2013

à Lyon 2 en cotutelle avec l'Université du Caire , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique et arts (Lyon) , en partenariat avec Litterature, Representation et Ideologies aux XVIIIe-XIXe (laboratoire) .

Le président du jury était Daniel Lançon.

Le jury était composé de Amina Rachid.


  • Résumé

    Loin de la scène politique, Abbas II en exil, Nubar en retraite, chacun enregistre ses Mémoires pour offrir à la postérité leur précieux témoignage, en français non seulement sur leur vie publique mais aussi sur l’Égypte des vice-rois et sur les faits de leurs temps. Nubar, ce pacha d’origine arménienne qui a servi tous les vice-rois de l’Égypte depuis Mohamed Ali jusqu’à Abbas II, insiste dans ses Mémoires sur les projets qu’il a le plus défendus et les défis qu’il a relevés au fil des années : la réforme de la justice, la défense des droits du fellah, son refus du projet du canal de Suez, ainsi que son opposition aux caprices de Saïd et surtout à ceux d’Ismaïl qui ont conduit progressivement l’Égypte à la faillite.Abbas II se défend dans ses Mémoires devant l’Histoire et surtout contre les accusations de son rival Cromer, le consul général britannique, publiées dans Modern Egypt et dans Abbas II. Le Khédive met en avant la lutte nationaliste qu’il a menée aux niveaux politique, éducatif, culturel, entre autres, afin de faire face à l’occupation anglaise. Il explique l’évolution de sa relation avec les généraux britanniques de la politique de rupture sous Cromer à celle de l’entente qui a commencé en 1907 après l’incident de Denchaway (1906).Cette forme d’écriture de soi se distingue de ses formes voisines (le journal, l’autobiographie, le récit de voyage) par son identité mixte (historique, juridique, politique et esthétique). Cela explique la variété des stratégies suivies par le pacha et le Khédive dans leurs Mémoires : stratégie de dénégation, de disqualification de l’adversaire, de l’interprétation, de prudence, etc. Nous étudions ces deux textes en insistant sur le côté littéraire des Mémoires, qui est d’habitude marginalisé au profit de leur dimension historique.Les Mémoires constituent une arme de l’homme politique qui lui permettent de bénéficier d’une grande liberté grâce à leur identité mixte. Le mémorialiste homme de pouvoir multiplie les stratégies d’écriture pour prouver sa crédibilité. Il se défend et fait de son ouvrage un monument capable de traverser les siècles aussi bien par sa valeur historique qu’esthétique. Malgré le débat sur la subjectivité du mémorialiste et sa relation avec l’écriture de l’Histoire, la valeur historique des Mémoires est indéniable. Au terme de notre travail, nous revendiquons l’insertion des Mémoires dans l’enseignement : un moyen parmi d’autres pour tirer ce patrimoine précieux de l’oubli et lui octroyer la place qu’il mérite dans la mémoire collective.

  • Titre traduit

    The writing strategies of the political memoirists : The Memoirs of Nubar Pacha and the Memoirs of Abbas Hilmi II, Khedive of Egypt


  • Résumé

    Away from the political scene, Abbas II in exile, Nubar retired, each one has written his Memoirs to offer to the posterity their precious testimony in french, not only about their public life but also about Egypt’s vice-kings and about their time.Nubar, this pacha of armenian origin, and who served all the vice-kings of Egypt since Mohamed Ali to Abbas II, insists in his Memoirs on the projects which he defended the most and his won challenges over the years: the justice reform, the defense of the fellah’s rights, the rejection of the canal of Suez project, his opposition to the whims of Saïd and especially those of Ismaïl which have led Egypt to the bankruptcy.Abbas II defends himself in front of the history, especially against his rival’s charges: Cromer, the general British consul published in Modern Egypt and in Abbas II. The Khedive highlighted his nationalist struggle that he led in several fields: political, educational, cultural fields in order to face the British occupation. He explains the evolution of his relation with the British generals from the discord policy under Cromer leadership to the agreement that began in 1907 after the Denchaway incident (1906).This form of personnal writing differs from its related forms (the diaries, the autobiography, the travel novels) by its mixed identity (historical, legal, political and aesthetic). This explains the variety of the strategies followed by the pacha and the Khedive in their memoirs: strategie of denial, of disqualification of the opponent, of the interpretation, of the caution, etc. We study these texts focussing on the lirerary side which is usually marginalized in the benefit of their historical side.The Memoirs are weapons of the politician which give him free style due to their hybrid identity. The political memoirist multiplies his writing strategies to prove his credibility. He defends himself and makes his book a monument able to cross the centuries by both historical and aesthetic value. Despite the debate about the subjectivity of the memoirist and its relationship with writing the history, the historical value of Memoirs is undeniable. At the end of our study, we reclam to insert the Memoirs in the education programs: a way among others to save this precious heritage from oblivion and give it its rightful place in the collective memory.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.