Microbiocapteurs conductimétriques utilisant des oxydoréductases : de la conception à l’application à l’environnement et l’agroalimentaire

par Thanh Thuy Nguyen Boisse

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Florence Lagarde et de Nicole Jaffrezic-Renault.

Soutenue le 02-07-2013

à Lyon 1 , dans le cadre de École Doctorale de Chimie (Lyon) , en partenariat avec Laboratoire des Sciences Analytiques. Lsa (laboratoire) .

Le président du jury était Didier Léonard.

Le jury était composé de Francis Vocanson.

Les rapporteurs étaient Hafsa Korri-Youssoufi, Hubert Perrot.


  • Résumé

    Les biocapteurs sont des moyens d'analyse en plein essor à la fois rapides, sélectifs et peu coûteux applicables à des domaines extrêmement variés (environnement, santé, agroalimentaire,…). Dans ce type d'outil, un élément sensible de nature biologique (anticorps, enzyme, microorganisme, ADN…) doté d'un pouvoir de reconnaissance pour un analyte ou un groupe d'analytes est associé à un transducteur pouvant être de type électrochimique, optique ou thermique. Dans ce travail, nous nous sommes intéressés au développement de trois biocapteurs utilisant des enzymes de la famille des oxydo-réductases (alcool oxydase, lactate oxydase et formaldéhyde déshydrogénase) pour la détection d'analytes d'intérêt dans le domaine de l'agroalimentaire ou de l'environnement (alcools, lactate et formaldéhyde). Les trois enzymes ont été immobilisées sur des microélectrodes interdigitées en or en vue d'une détection conductimétrique. Nous avons cherché à mieux comprendre le fonctionnement des biocapteurs et optimisé le procédé d'immobilisation des enzymes ainsi que différents paramètres de fabrication ou de mesure afin de maximiser les performances analytiques des outils développés (sélectivité, limite de détection, reproductibilité, stabilité). Nous avons également démontré les potentialités d'application des deux biocapteurs conductimétriques à base de lactate oxydase et de formaldéhyde déshydrogénase pour la détection du lactate dans les produits laitiers et du formaldéhyde dans les eaux

  • Titre traduit

    Conductometric microbiosensors using oxidoreductases : from the design to environmental and food industry applications


  • Résumé

    Biosensors are rapid, selective and inexpensive devices that combine a biological recognition element, the so-called bioreceptor (e.g. enzymes, antibodies, DNA or microorganisms) to a physical transducer (e.g. electrochemical, optical, thermal or piezoelectrical). They can be used to detect one specific analyte or one family of analytes for a wide range of applications (e.g. environment, food, health). In this work, we developed biosensors based on three oxidoreductases (alcohol oxidase, lactate oxidase and formaldehyde dehydrogenase) for primary alcohols, lactate and formaldehyde analysis. The three enzymes were immobilized on interdigitated gold microelectrodes in view of conductometric detection. We tried to achieve a better understanding of biosensors processing and optimized enzyme immobilization as well as several fabrication or operational parameters to maximize analytical performances (selectivity, detection limit, reproducibility and stability). We also demonstrated the applicability of both conductometric biosensors based on lactate oxidase and formaldehyde dehydrogenase for the detection of lactate in dairy products and formaldehyde in waters


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.