L'Epopée : étude de la forme littéraire d'Homère à Hugo

par Pascale Mougeolle

Thèse de doctorat en Langues, Littératures et Civilisations

Sous la direction de Jeanne Dion et de Florence Fix.

Soutenue le 28-11-2013

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas (Nancy-Metz) , en partenariat avec Histoire et cultures de l'Antiquité grecque et romaine (Nancy) (laboratoire) .

Le président du jury était Anne Duprat.

Les rapporteurs étaient Michèle Gally, Florence Naugrette.


  • Résumé

    Cette thèse explore la manière dont s'est constitué le modèle générique de l'épopée, de l'Antiquité au XIXe siècle, à partir d'un corpus d'une dizaine d'oeuvres d'origine et d'époque diverses ; grecques, romaines, romanes, italiennes de la Renaissance et françaises des XVIIIe et XXIe siècles. Son ambition est de poser un autre regard sur le grand style ; considéré longtemps par les érudits comme le poème de l'excellence et objet des débats de la création littéraire, il n'est pas moins resté une forme opaque. Ce travail vise donc à établir une définition du genre, à mettre au jour ses lois de fonctionnement, en évitant d'en donner une image figée que l'évolution générique d'Homère à Hugo contredirait. Il s'appuie pour cette raison, sur la forme « historicisée », --les manifestations d'écart historiques- et sur la forme « actualisée » en examinant le genre dans ses relations avec son contexte. Il s'ouvre ainsi sur la philosophie et l'archéologie, étudie les liens existant entre l'oralité, l'écriture et la céramique grecque. Cette nouvelle approche permet d'interroger différemment l'intertextualité, d'aborder le double « le tissage » que les poètes réalisent dans leurs pratiques scripturales en ne filant jamais l'histoire pour elle-même mais toujours dans un rapport étroit avec la tradition. La lecture des oeuvres sous cet angle amène à voir que l'épopée produit une représentation du monde et de l'humanité dans ses dimensions secrètes ; elle adopte un concept, celui de la grandeur, qui lui permet d'allier majesté et exhaustivité. Le personnage lui sert de lieu d'observation privilégié, tandis qu'elle subordonne l'ensemble à un effet : le pathétique.

  • Titre traduit

    Epos : literary genre from Homer to Hugo


  • Résumé

    This research paper looks as the building of the epic genre from the Antiquity to the nineteenth century. It's based on a corpus of a dozen works drawn from various countries and centuries (Greek, roman, medieval, Italian Renaissance, eighteenth and nineteenth century France. It aims to take a fresh look at the so-called « epic style ». Although scholars have long considered epos to epitomize poetry and although much debate has been devoted to it, it has remained a fairly elusive form.The purpose of this paper is to lay down a definition of the epic genre to discover the feature rules, taking care not to produce too rigid a definition that would not do justice to the changes that took place between Homer and Hugo. I have therefore examined the works that did not strictly watch the criteria and I put epic into context, branching out to philosophy and archeology, while studying the links between the spoken written and the written versions and Greek ceramic vases.This new approach enables me to challenge intertextuality, to tackle the way poets weave their texts, echoing other people's works and borrowing from them. Reading those works makes me realize that the epic genre puts forward its own three dimensional Weltanschauung; it rests upon the notion of grandeur which allows it to combine harmony and exhaustivity. The character is the chief medium of observation and it seeks to an effect, pathos.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 28-11-2026


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Library : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.