Je saisis la plume". Isidore Ducasse et l'acte créateur

par Giovanni Berjola

Thèse de doctorat en Langues, Littératures et Civilisations

Sous la direction de Christian Chelebourg.

Soutenue le 28-03-2013

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas (Nancy-Metz) , en partenariat avec Centre Jean Mourot (Nancy) (laboratoire) .

Le président du jury était Alain Vaillant.

Les rapporteurs étaient Myriam Watthée-Delmotte.


  • Résumé

    Isidore Lucien Ducasse (1846-1870), poète français né en Uruguay, à Montevideo, est l'auteur de deux textes parmi les plus intrigants, provocateurs et mystérieux des lettres françaises : Les Chants de Maldoror, qu'il tentera de faire publier en 1869 sous un pseudonyme désormais célèbre, « Le Comte de Lautréamont » ; et Poésies, étrange double fascicule publié en deux temps l'année suivante, quelques mois avant sa mort, et qu'il signera de son nom véritable. Découvert par les symbolistes et les décadents, puis encensé par les surréalistes, Isidore Ducasse est devenu un véritable mythe. Aujourd'hui encore, on le considère, au même titre que Rimbaud, comme l'un des pionniers de la modernité poétique et du poème en prose. Ce travail se propose d'aborder l'oeuvre ducassienne en associant les approches littéraires et stylistiques à celles qui s'intéressent à l'imaginaire subjectif des auteurs. Il s'agira tout particulièrement d'articuler l'étude des Chants de Maldoror à celle de Poésies afin de saisir le caractère doublement réflexif d'une écriture qui, d'une part, fait un constant retour sur elle-même, et de l'autre, mène une profonde réflexion sur la création littéraire. En somme, l'enjeu de cette démarche sera de mettre en lumière les déterminations à la fois poétiques, esthétiques et intimes qui, chez Isidore Ducasse, président à l'acte créateur.

  • Titre traduit

    "I grasp the plume". Isidore Ducasse and the creative art


  • Résumé

    Unavailable


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.