British and Romanian constitutional monarchies and their representations in the royal discourse of queen Elizabeth II and king Mihai I

par Marina-Cristiana Rotaru

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Norbert Col.

Soutenue en 2013

à Lorient , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) , en partenariat avec Héritages & constructions dans le texte et l’image (équipe de recherche) et de Université européenne de Bretagne (autre partenaire) .

  • Titre traduit

    Les monarchies constitutionnelles britannique et roumaine et leurs représentations dans le discours royal de la reine Élisabeth II et du roi Mihai I


  • Résumé

    Cette thèse suit l’évolution de la monarchie constitutionnelle de Grande-Bretagne et de Roumanie et analyse la manière dont l’institution est représentée dans le discours royal de la Reine Elisabeth II et du Roi Mihai I. Pour la Grande-Bretagne l’accent est mis sur la limitation du pouvoir monarchique en faveur du Parlement et sur la cristallisation du concept de pouvoir comme „influence” du monarque. Une attention particulière est donnée au rôle constitutionnel du sovereign dans la vision de Walter Bagehot. Mon analyse de la monarchie constitutionnelle roumaine couvre la période 1859-1947, à partir de la première union des Principautés Roumains jusqu’à l’abdication forcée du Roi Mihai. Dans ma démarche j’ai essayé de souligner une chose: bien que les institutions politiques roumaines ressemblent aux occidentales, prises comme modèle, on ne peut pas parler de juxtaposition parfaite parce que les modèles étrangers sont adaptés à une réalité spécifique roumaine. Un accent particulier est mis sur l’image du Roi Michel avant et après 1989. Les différentes tentatives du Roi Mihai de se retourner en Roumanie et les efforts des autorités roumaines de l’êmpecher prouvent l’effet profond sur la mentalité roumaine des décades de communisme où l’histoire a été falsifiée et l’image de la famille royale a été manipulée méthodiquement. Mon analyse des concepts de “discours” (compris comme “représentation”) et de “style” (compris comme “manière d’être”) se propose d’indiquer comment les deux monarques se voient comme représentents majeures de leurs pays et comment leurs identités sont construites tenant compte de la conduite constitutionnelle qu’on attend d’eux.


  • Résumé

    This thesis follows the development of the constitutional monarchy in Great Britain and Romania and analyses how the institution is represented in the royal discourse of Queen Elizabeth II and King Mihai I. As far as Great Britain is concerned, my focus is on the limitation of royal power in favor of Parliament and on the crystallization of the concept of “power” as “influence of the monarch”. Particular attention is given to the sovereign’s constitutional role in Walter Bagehot’s interpretation. My analysis of the Romanian constitutional monarchy is circumscribed to the period from 1859, the year of the first union of the Romanian Principalities until the forced abdication of King Mihai in 1947. In my approach, I have tried to underline that although many Romanian political institutions were molded after the Western ones, there is not perfect overlapping because the foreign models had to be adapted to the Romanian realities. The image of King Mihai before 1989 and afterwards is given particular focus. King Mihai’s several attempts to return home and the efforts of the Romanian authorities to ban his access prove the strong effect on the Romanian mentality of decades of communism during which a methodical falsification of history and a manipulation of the image of the royal family have been taking place. My analysis of the concepts of “discourse” (as ways of representing) and “style” (as ways of being) is aimed at indicating how the two monarchs see themselves as leading representatives of their countries and how their identities are constructed taking into consideration the constitutional propriety expected from a constitutional monarch.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (489 p.)
  • Annexes : Index. Bibliogr. p. 461-489

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne-Sud (Lorient). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.