Polymorphisme du gène LMP1 de l’EBV chez des patients français atteints de lymphome NK/T : évolution sous traitement à base de L-asparaginase

par Mohamad Adnan Halabi

Thèse de doctorat en Pharmacie : Biologie Santé

Sous la direction de Sylvie Ranger-Rogez.

Soutenue en 2013

à Limoges .


  • Résumé

    Les lymphomes extra-ganglionnaires NKT sont des pathologies rares dont l’évolution est très rapidement fatale. Ces lymphomes sont décrits pour être associés au virus d’Epstein et Barr (EBV) dans 100% des cas. Récemment un traitement associant la L-asparaginase à une chimiothérapie conventionnelle a permis d’augmenter de manière significative la survie des patients. Le travail que nous avons réalisé consiste à caractériser l’EBV au niveau sanguin chez 13 patients atteints de lymphome NK/T pour voir si une souche virale particulière était associée à cette pathologie et/ou à la sensibilité au traitement. Les souches ont été caractérisées par séquençage de 6 clones du gène LMP1. La capacité de ces souches à activer NFκB a été testée par gel retard. Les résultats montrent la présence d’une souche de type A dans la plupart des cas. Comparativement à B95. 8, trois séquences différentes du gène LMP1 ont été trouvées : sans délétion, avec une délétion de 15 pb ou de 30 pb. La délétion du gène semblait être associée à une espérance de vie faible et à une non-efficacité ou une faible efficacité du traitement. Par la suite, 9 biopsies de patients ont été testées par une nouvelle technique de séquençage, toujours concernant le gène LMP1 : 6 biopsies portaient une souche délétée de 30 pb.

  • Titre traduit

    Polymorphism of the LMP1 gene of EBV in French patients attained with NK/T lymphoma : evolution under treatment with L-asparaginase


  • Résumé

    Natural killer/T-cell lymphomas are rare and aggressive diseases whose development is rapidly fatal. These lymphomas are associated with Epstein-Barr virus (EBV) in 100% of cases. Recently, a treatment combining L-asparaginase with conventional chemotherapy has increased significantly the survival of patients. Our work consists on characterizing EBV (particularly LMP1 modifications) in the blood of NK lymphoma’s patients to see if a particular strain is associated with this disease and/or with the sensitivity to treatment. Our Work has focused on 13 patients before starting their treatment and 9 patients before and during their treatment. The strains were characterized in the blood and biopsies of patients by sequencing the LMP1 gene through techniques of Sanger sequencing and NGS. In addition, the ability of these strains to activate NFκB was tested. The results show the presence of a strain of type A in most cases. Compared to B95. 8 strain, three different sequences of LMP1 gene were found: without deletion, with a deletion of 15 bp or 30 bp. Deletion of the gene appeared to be associated with a poor chance of life expectancy and non-effectiveness or ineffectiveness of treatment. In addition, the results of NGS performed on biopsies showed the presence of different strains carrying the 30 bp deletion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (204 p)
  • Annexes : 300 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Santé). Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : P2013330B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.