Territoires du corps féminin

par Juliane Grosu

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Bertrand Westphal.

Soutenue en 2013

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Ce travail de recherche géocritique étudie le corps féminin en tant qu’espace géographique dans six oeuvres qui utilisent des supports différents –texte, image fixe et image mobile- et où le corps devient paysage et territoire : Le Pique-nique sur l’Acropole (Louky Bersianik), Enclosed Worlds in Open Spaces (Kathy Prendergast), Hable con ella (Pedro Almodóvar), « Six inches » (Charles Bukowski), The Pillow Book (Peter Greenaway) et El anatomista (Federico Andahazi). Se situant à la croisée des courants postmoderniste, postcolonialiste et féministe, ces fictions ont en commun deux grands thèmes: la fragmentation, ainsi que la domination et l’exploration du corps féminin. La question principale qui guide ce travail est : comment les auteurs du corpus mettent-ils en scène les corps des femmes dans leurs dimensions séductrice, désirante et/ou effrayante ? Cette étude accorde, dans un premier temps, un intérêt particulier à la genèse des oeuvres, aux procédés d’intertextualité et d’intratextualité, et questionne aussi les genres, tant artistiques que sexuels. L’étude des cosmographies du corps féminin permet, par la suite, d’interroger les divers aspects de leur mise en scène qui les situent entre les conceptions de la nature et de la culture. Cette recherche examine aussi les topographies de la résistance féminine, les identités mobiles qui échappent au contrôle, ainsi que les territoires éphémères qui se dessinent et se redessinent sans cesse. Car, face au (bio)pouvoir, le corps se positionne aussi comme un « site de résistance » (Elizabeth Grosz) et comme le sujet d’une « biorevendication » (Christine Détrez et Anne Simon). Les analyses de l’ekphrasis, de la parodie, de la géographie dans ces fictions permettent de mettre en valeur des concepts essentiels pour cette étude, tels que la mimèsis (Aristote), l’hétérotopie (Michel Foucault), la médiance (Augustin Berque), la corpographèse (Marie-Anne Paveau et Pierre Zoberman), la territorialisation et la déterritorialisation (Gilles Deleuze et Félix Guattari).

  • Titre traduit

    Territories of feminine bodies


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This geocritical research studies the feminine body as a geographic space in six works that use different media supports—text, fixed images, and mobile images—and in which the body becomes a landscape and a territory: Le Pique-nique sur l’Acropole (Louky Bersianik), Enclosed Worlds in Open Spaces (Kathy Prendergast), Hable con ella (Pedro Almodóvar), “Six inches” (Charles Bukowski),The Pillow Book (Peter Greenaway), and El anatomista (Federico Andahazi). Situated at the crossroads of Post-Modernism, st-Colonialism, and Feminism, these works of fiction share two main themes: fragmentation as well as domination and the exploration of the feminine body. The main question that guides this work is: how do these authors conceptualize the bodies of women in their seductive, desirable, or frightening dimensions? Firstly, this study undertakes a particular interest in the genesis of the works, in their intertexutal and intratextual processes, also questioning artistic genres and sexual genders. The study of cosmographies of the feminine body enables us, then, to analyze the various aspects of their mise en scène which locates them between natural and cultural conceptions. This research equally examines the topographies of feminine resistance, the mobile identities that escape control, as well as the ephemeral territories that endlessly draw and redraw themselves. Because, when confronting the (bio) power, the body also positions itself as a “site of resistance” (Elizabeth Grosz) and as the subject of a “biorevendication” (Christine Détrez and Anne Simon). The analyses of ekphrasis, parody, and geography in these fictional works allow for the valorization of concepts essential to this study, such as mimesis (Aristotle), heterotopia (Michel Foucault), médiance (Augustin Berque), corpographèse/bodygraphesis (Marie-Anne Paveau and Pierre Zoberman), and territorialization/deterritorialization (Gilles Deleuze and Félix Guattari).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., (385 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.341-374

Où se trouve cette thèse ?