Le panthéon gallo-romain dans les cités des Arvernes, des Bituriges Cubi et des Lémovices du Ier au IVè siècle ap. J. C.

par Hélène Mavéraud-Tardiveau

Thèse de doctorat en Science de l'Antiquité

Sous la direction de Robert Bedon et de Michel Provost.

Soutenue en 2013

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat a pour objet l'étude du panthéon gallo-romain dans les cités des Arvernes, des Biturige Cubi et des Lémovices, du Ier siècle de notre ère au IVè siècle ap. J. -C. Ce travail s'appuie sur la réalisation d'un corpus répertoriant les références de l'ensemble des divinités honorées pendant la période antique. Les deux premières parties de cette thèse sont consacrées à la présentation, à l'examen et à l'analyse de la documentation issue de notre inventaire. La première partie s'intéresse aux divinités de tradition indigène honorées à la période antique dans les civitates retenues dans le cadre de cette étude. La seconde porte sur les divinités que l'on peut qualifier de gallo-romaines, de romaines ou d'orientales. Une telle étude ne pouvait s'astreindre à se limiter au cadre de l'environnement régional : une étude préalable et synthétique sur les connaissances que nous pouvons actuellement avoir de chaque divinité étudiée, est proposée à l'échelle de la Gaule de manière à mettre en place un cadre contextuel. Puis, nous étudions en détail le corpus de notre territoire d'étude, pour ensuite aboutir à son analyse. Lorsque cela est possible, nous proposons une mise en forme statistique des données. Enfin, la troisième partie de cette thèse s'appuie sur les données dégagées par les précédentes parties et nous permet de poser un regard synthétique sur le panthéon de trois civitates de Gaule centrale. Elle nous donne également l'occasion d'étudier les notions transversales inhérentes à notre sujet afin de mieux appréhender la nature du panthéon gallo-romain dans les cités de Arvernes, des Biturige Cubi et des Lémovices.

  • Titre traduit

    The gallo-roman pantheon in the civitates of Arvernes, Bituriges Cubi and Lemovices between the 1st and 4th centuries AD


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The subject of this doctoral thesis is the examination of the pantheon of Gallo-Roman gods worshipped by the Arvernes, Bituriges Cubi and the Lemovices between the 1st and the 4th centuries AD. The study is based upon the creation of an inventory which lists the divinities worshipped by the populace during Antiquity. The first two elements of this three-parts study are devoted to the presentation and the analysis of the inventory's documentation. The first part is concerned with the veneration of the divinities belonging to indigenous traditions during Antiquity within the three civitates that create the framework for this study. The second part focuses upon the divinities that we can qualify as to belonging to the Gallo-Roman, Roman or Oriental. In response, this thesis examines the cultural context that allows the study area to be incorporated into the milieu of Gaul as a whole. A general overview and preliminary study of the beliefs held for the veneration of each divinity can then be seen and described as both the local and national scale. Further, this thesis studies in detail the corpus assembled from our study area to create the opportunity for a thorough analysis. Finally, the third part of the thesis assembles the data that has come to light during the preparation of the corpus and which permits the proposition of a general overview of the pantheons of three civitates of central Gaul. Equally, it presents the opportunity to study the other lines of enquiry inherent in, and related to, our subject matter as a way to enhance our understanding of the nature and the complexities of the Gallo-Roman pantheon in the cities of Arvernes, Bituriges Cubi and Lemovices.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., (700, 261, 59 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 579-661. Index

Où se trouve cette thèse ?