Enseignement-apprentissage de la langue-culture française : analyse ethnographique de la communication verbale et non verbale de formateurs en français pour les migrants adultes

par Stéphanie Senos

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Michel Beniamino et de Valérie Legros.

Soutenue en 2013

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Ce travail porte sur la didactique du français pour les adultes en contexte migratoire. Partant du constat que la communication est la principale source de difficulté de l’enseignant formateur, l’analyse va s’orienter sur la communication verbale et non verbale dans les situations d’enseignement-apprentissage. Considérant que le déséquilibre est à la base de tout apprentissage, l’étude va s’intéresser précisément au concept d’universel-singulier en lien avec la théorie du choc culturel. L’analyse de type ethnographique des discours sur les pratiques et des pratiques effectives des formatrices en français pour les migrants adultes éclaire sur les méthodologies des formatrices et la place qu’elles accordent aux langues-cultures dans les séances de formation. A l’issue de cette analyse, la démarche comparative interculturelle, s’appuyant sur une approche actionnelle et en ce sens contextualisée de la langue, semble favorable à l’enseignement-apprentissage de la langue-culture française en milieu homoglotte à des apprenants adultes, bi-plurilingues, plus ou moins scolarisés antérieurement.

  • Titre traduit

    Teaching-learning of the French language and culture. Ethnographic analysis of teachers' verbal and non-verbal communication for adult migrants


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This work focuses on teaching French as a foreign language to adults in a migratory context. Observing that communication is the major problem for a teacher, the analysis will centre on verbal and non-verbal communication in teaching-learning situations. Considering that the feeling of imbalance is the starting point of any learning, this study will be mainly concerned with the concept of universal-singular in connection with the theory of culture shock. The ethnographic analysis of discourse practices and actual teachers’ practices for adult migrants in French informs us about teachers’ methodologies and the role they ascribe to languages and cultures in training sessions. This analysis shows that a comparative intercultural approach, relying on a task-based approach and the contextualized meaning of language seems to be propitious to the teaching-learning of the French language and culture, regarding bi-multilingual adult learners, who were more or less educated previously in a monolingual context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., (429 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 368-381

Où se trouve cette thèse ?