La traçabilité énonciative et les pratiques cinématographiques : Le cas du cinéma d'Abbas Kiarostami

par Shima Shirkhodaei

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Anne Beyaert-Geslin et de Jean-François Bordron.

Soutenue en 2013

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Cette thèse fondée sur la méthodologie de la sémiologie de l'Ecole de paris, vise à étudier le cinéma d'Abbas Kiarostami, cinéaste, photographe et poète contemporain. Dans la première partie, nous faisons un point théorique sur la notion d'énonciation sous les paradigmes réflexif, déictique et narratologique pour relever les critères de visibilité ou d'invisibilité selon lesquels l'énonciation s'affiche ou s'effacedans le discours filmique. Cela nous amène à proposer un modèle diagrammatique que nous appelons la traçabilité énonciative. La distinction entre les deux niveaux texte-pratique marque d'une manière décisive la nécessité de prendre en compte les paliers d'immanence dans un parcours d'intégration et selon une hiérarchie ascendante. Les investigations théoriques sur la notion d'énonciation en sémiotique du cinéma mettent en évidence les paradigmes textualiste et pratique de l'analyse sémiotique. C'est la raison pour laquelle nous étudions, dans la deuxième partie, les pratiques cinématographiques, afin de dégager les points d'articulation entre la traçabilité énonciative et les pratiques signifiantes. La répartition de l'objet filmique dans les sphères de création, de lecture, de recréation immanente, de recréation pratique et de médiation permet d'ouvrir une nouvelle perspective de recherche sur la problématique de l'énonciation, afin d'atteindre la pluralité des énonciations réunies sous le vocable de traçabilité énonciative. La troisième partie est l'illustration de l'opérativité du modèle sémio-pratique que nous mettons à lépreuve du cinéma de Kiarostami, en étudiant notamment les systèmes de prise en charge réflexive ou méta-réflexive chez cet auteur.

  • Titre traduit

    Enunciative traceability and cinematic practices in Kiarostami's films


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This thesis, according to the Paris school semiotics methodology, intend to study the films of Abbas Kiarostami, filmmaker, photographer and poet. In the first part of the study, we take a theoretical look at the concept of enunciation under the reflexive paradigms, deictic and narratological. It can draw closer attention to the criteria of visibility or invisibility depending on wether the enunciation concept is appeared or disappeared in the filmic discourse. This leads us to propose a diagrammatic model named the enunciative traceability. The distinction between the two levels of text-practice has been emphasized in a decisive way such that the stages of immanence in a process of integration can be taking into account according to an upward hierarchy. The textualist and practice paradigms of a semiotic analysis can be highlighted trough the theoretical research on the concept of enunciation in semiotic of film. As a consequence, in the second part of this study, the cinematic practices have been considered to identify the points of articulation between the enunciative traceability and the significant practices. The distribution of the filmic object in the different domains such as creation, reading, immanent recreation and mediation allows opening a new research area on the problem of enunciation in order to achieve the plurality of enunciations gather under the term of the enunciative traceability. The third part of this study illustrates the operability of the semio-pratice model by putting the Kiarostami's films to the test. It has been done particularly by studying the reflexive or meta-reflexive management systems in the works of this author.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., (412 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.372-405. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.