Pratiques info-communicationnelles et mobilisation sociale à l'ère d'Internet : le cas de l'Italie

par Paola Sedda

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Laurence Favier.


  • Résumé

    Ce travail de recherche porte sur le rôle des pratiques info-communicationnelles de l'Internet dans la constitution, le développement et la mobilisation des nouveaux groupes contestataires en Italie. Avec cette approche, nous souhaitons porter notre attention sur les pratiques humaines et non pas sur les réseaux informationnels, considérés trop souvent comme le moteur déterminant du changement social. Ainsi, bien que l'essor d'Internet n'ait pas impliqué le passage à une forme de société plus émancipée, la création d'espaces informationnels indépendants représente néanmoins un enjeu politique important. L'enquête de terrain est structurée en deux volets, l'un portant sur l'analyse de la mobilisation d'appareil (à partir de la campagne présidentielle d'Obama en 2008) et l'autre sur l'analyse des pratiques de trois groupes contestataires italiens (le réseau des télés de rue, le collectif du NoBerlusconiDay et le mouvement 5 étoiles). A partir de ces études, nous avons identifié une diversité de pratiques info-communicationnelles revêtant un rôle important dans le processus de socialisation de de formation de l'identité publique. L'enquête a démontré comment, suite au déclin du mouvement ouvrier en tant que sujet contestataire historique, l'univers de la critique sociale essaie de se renouveler, non sans contradictions, par le biais de ces nouvelles formes de débat et d'échange informationnel. les pratiques info-communicationnelles ne doivent donc pas être conçues uniquement en tant que stratégies mais elles acquièrent une nouvelle dimension "critique" qui permet aux activistes de se construire en opposition aux espaces politiques et médiatiques dominants.

  • Titre traduit

    Information practices and mobilisation in the age of the internet : the Italian case study


  • Résumé

    This research deals with the role of info-communication practices of the Internet in the constitution, development and mobilisation of contemporary Italian social movements. Our approach aims to focus on human practices and not on information networks, often considered as a direct source of social change. In this way, although the rise of the Internet did not imply a transition to a more emancipated society, the development of new independent information spheres involves an important political issue. The inquiry is made up by two parts : the first one is about the analysis of the political apparatus mobilisation strategies (based on Obama's presidential campaign in 2008), and the second deals with the analysis of three Italian social movements' practices. Starting with these investigations, we identified multiple info-communication practices playing an important role in socialisation and political identity constitution processes. Finally, this inquiry shows how, further to the labour movement's decline as main historical rebel subject, social movements' spheres tries to renew itself through these new forms of information debate and exchange. New info-communication practices do not have to be perceived only as strategies but they acquire a new "critical" dimension that allows activists to shape themselves as opposed to dominant poltiical and media spaces.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.