À la charnière de deux mondes : Claire de Gonzague, comtesse de Bourbon-Montpensier (1464-1503). Rôle diplomatique et culturel d’une princesse italienne à la cour de France

par Nicole Dupont-Pierrart (Pierrart)

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Gennaro Toscano et de Bertrand Schnerb.

Le président du jury était Mauro Natale.

Le jury était composé de Gennaro Toscano, Bertrand Schnerb, Mauro Natale, Daniela Ferrari, Laurent Vissière.

Les rapporteurs étaient Mauro Natale, Daniela Ferrari.


  • Résumé

    Née en 1464 au château Saint Georges de Mantoue, Claire de Gonzague grandit au sein d'une cour très raffinée, celle des marquis de Gonzague, condottieres et mécènes, commanditaires du peintre le plus réputé de l'époque, Andrea Mantegna. Après son mariage en 1481 avec le comte Gilbert de Bourbon-Montpensier, elle devient dame d'honneur de la reine Anne de Bretagne et accueille des artistes et des réfugiés italiens dans son château d'Aigueperse. A partir de 1493, la comtesse joue un rôle d'intermédiaire entre son frère François de Gonzague et le roi de France. Lors de la première campagne d'Italie en septembre 1494, Gilbert de Montpensier accompagne Charles VIII, qui le nomme vice-roi de Naples l'année suivante. C'est à Mantoue où elle est l'hôte de sa belle-soeur Isabelle d'Este que Claire apprend la mort de son époux le 9 novembre 1496 à Pouzzoles. Devenue veuve, elle bénéficie de la protection du roi et tente de jouer un rôle politique, incitant François à maintenir de bons rapports avec Louis XII qui, après le duché de Milan, envisage de conquérir le petit marquisat. Tout au long de la crise politique de 1500, la comtesse met son talent de négociatrice au service de son frère pour sauver son état. Epuisée par la maladie qui la ronge depuis de nombreuses années, elle meurt très chrétiennement le 2 juin 1503. Selon son désir, elle est inhumée dans la Sainte-Chapelle d'Aigueperse auprès de son époux Gilbert de Bourbon-Montpensier.

  • Titre traduit

    At the junction of two worlds : Claire of Gonzague, countess of Bourbon-Montpensier (1464-1503). Diplomatic and cultural role of an Italian princess in the court of France


  • Résumé

    Born in 1464 in Saint George's castle in Mantoue, Claire of Gonzague grows up in the heart of a very sophisticated court, the marquess of Gonzague's court, "condottieres" and sponsors, protectors of the most famous painter in this time, Andrea Mantegna. After her marriage in 1481 with the count Gilbert of Bourbon-Montpensier, she becomes maid of honour for the queen Ann of Britain and receives artists and Italian refugees in Aigueperse's castle. From 1493, the countess plays a role of an agent between her brother François of Gonzague and the king of the France. During the first campaign of Italy in september 1494, Gilbert of Montpensier escorts Charles VIII who promotes him to the rank of vice-king of Naples the next year. It's in Mantoue, where she is the guest of her sister-in-law, Isabelle of Este that Claire hears of her husband's death on the 9th of november in 1496 in Pouzzoles. As a widow, she gets the protection of the king and tries to play a politicak part, encouraging François to keep good relations with Louis XII who, after Milan's dukedom, contemplates conquering the little marquisate. During the political crisis of 1500, the countess uses her singular aptitude for saving her brothes's state. Exhausted by a progressive illness years, she dies as a true Christian on the 2nd of june 1503. In accordance to her wish, she is buried in the Aigueperse's Holy Chapel near her husband Gilbert of Bourbon-Montpensier.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.