La période napatéenne en Nubie : traditions nubiennes et influences égyptiennes dans le monde funéraire

par Simone Petacchi

Thèse de doctorat en Égyptologie / archéologie du Soudan ancien

Sous la direction de Brigitte Gratien.

Le président du jury était Irene Vincentelli.

Le jury était composé de Brigitte Gratien, Luc Gabolde, Irene Vincentelli, Vincent Rondot, Marie-Cécile Bruwier.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur les pratiques funéraires royales et privées dans le royaume de Napata, entre les VIIIe et IIIe siècles av. J.-C. Elle constitue une synthèse de l'ensemble des connaissances ayant trait aux structures funéraires ainsi qu'aux rituels qui avaient lieu lors de l'enterrement du défunt ou après. Commençant par l'architecture funéraire, elle présente les traces des cultures locales et celles de la tradition égyptienne de manière à faire ressortir le fait que les éléments indigènes sont plus enracinés chez les communautés les plus isolées et probablement non sédentaires, alors que les tombes royales, d'inspiration pharaonique, témoignent d'une appropriation d'éléments décoratifs et de textes largement utilisés dans les nécropoles élitaires de Thèbes Ouest. Ensuite , cette thèse classifie les objets du mobilier funéraire afin de fournir la base d'un régionalisme culturel par le biais des emprunts des deux traditions. Dans la dernière partie, elle dresse une étude des coutumes funéraires napatéennes, en traçant un essai de hiérarchisation des sépultures selon leur contenu et le type de tombe, pour aborder finalement les rites funéraires et le phénomène de l' "acculturation" analysé dans ses différents aspects à travers les composantes funéraires étudiées précédemment.

  • Titre traduit

    The Napatan period in Nubia : Nubian traditions and Egyptian influences in the funerary world


  • Résumé

    This PhD thesis deals with the royal and non royal funerary practices in the Napatan Kingdom between VIIIe and IIIrd century BCE. It consists of an overview on the funerary architecture and of the rituals performed along or after the funeral. Starting from the funerary architecture, it presents the cultural traces coming from local cultures and those of the Egyptian tradition, suggesting that the indigenous elements are more rooted among the isolated groups perhaps non sedentary, while royal tombs, under the pharaonic inspiration, testify the adoption of decorative elements and texts widely used in the elitist necropolises in Western Thebes. Then, this research classifies the objects coming from the funerary equipment such to offer the outlines of a cultural regionalism by the loans of both the two cultures. In the final part, an investigation on the funerary customs of Napatan Period has been made, offering an attempt of a hierarchical organization of the burials on the basis of the contents and of the type of the tomb, to finally discuss the funerary rituals and the phenomenon of "acculturation" analyzed within different aspects by the funeray components discussed before.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (VII-457 p., 685 p.)
  • Notes : Thèse soumise à l'embargo de l'auteur jusqu'au 06 juillet 2018
  • Annexes : Bibliogr. p. 369-419. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1088-1
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1088-2
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.