Anxiété et désengagement attentionnel de l'information menaçante

par Vincent Leleu

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Stéphane Rusinek et de Céline Douilliez.

Le président du jury était Pascal Pansu.

Le jury était composé de Stéphane Rusinek, Céline Douilliez, Pascal Pansu, Antoine Pelissolo, Sylvie Blairy.

Les rapporteurs étaient Pascal Pansu, Antoine Pelissolo.


  • Résumé

    Les recherches en psychopathologie cognitive ont montré que le biais attentionnel vers l'information menaçante contribue au développement et au maintien de l'anxiété. La difficulté rencontrée par les individus anxieux pour se désengager de l'information menaçante est l'une des principales composantes de ce biais attentionnel. Les recherches menées au cours de cette thèse ont permis, au moyen de paradigmes expérimentaux, de connaître : (1) les étapes du traitement de l'information concernées par la difficulté de désengagement attentionnel de mots menaçants et d'expressions faciales menaçantes, (2) l'importance de l'inhibition et du déplacement attentionnel dans la détérioration du désengagement attentionnel, (3) les relations entre la sous-échelle de focalisation attentionnelle de l'Attention Control Scale et le contrôle exécutif, et celle de déplacement attentionnel avec l'orientation de l'attention, et (4) la présence d'une difficulté de désengagement attentionnel des émotions négatives, non dans l'anxiété mais dans une situation stressante de menace du stéréotype de genre en mathématiques. Notre discussion reprend les résultats concernant le désengagement attentionnel et montre comment ils peuvent être étayés par des mesures telles que l'enregistrement des mouvements oculaires ou le recours à des investigations électrophysiologiques, auprès de populations cliniques et non-cliniques. Nous proposons aussi des pistes d'amélioration du dispositif d'entraînement attentionnel au désengagement, des mesures des fonctions d'inhibition et de déplacement attentionnel, ainsi que de nouvelles perspectives concernant l'évaluation du contrôle attentionnel par questionnaire et paradigmes expérimentaux.

  • Titre traduit

    Anxiety and attentional disengagement from threatening information


  • Résumé

    Research in cognitive psychopathology showed that attentional bias towards threat contributes to development and maintenance of anxiety. Difficulty to disengage from threatening stimuli is one of the major components of attentional bias in anxiety. Research conducted in this thesis, using experimental paradigms, enabled to identify : (1) the stages of information processing involved in the impaired, disengagement from threatening words and threatening facial expressions, (2) the role of inhibition and attentional shifting in the impaired attentional disengagement, (3) the link between the attentional focusing subscale of Attentional Control Scale and executive control on the one hand, and betweeen the attentional shifting subscale and orientation of attention, on the other hand, and (4) attentional disengagement impairment from negative emotions in a stressful situation of mathematical gender stereotype threat. Finally, we discussed the results related to attentional disengagement and showed how they might be supported by eyes tracking or electrophysiological measures in clinical and non-clinical samples. We also put forward suggestions to improve attentional disengagement training and develop new measures of inhibition and attentional shifting functions. We also proposed new perspectives for the assessment of attentional control using questionnaire and experimental paradigms.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.