Traitement de l'information latérale au cours de l'apprentissage de la lecture : études comparatives chez l'apprenti lecteur

par Rachid Khelifi

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Séverine Casalis.

Le président du jury était Michel Fayol.

Le jury était composé de Séverine Casalis, Michel Fayol, Bernard Lété, Sébastien Miellet, Laurent Sparrow.

Les rapporteurs étaient Bernard Lété, Sébastien Miellet.


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous avons examiné chez des apprentis lecteurs le traitement de l'information latérale en lecture de mots isolés et le comportement oculomoteur en lecture de texte. Dans un premier groupe d'expériences, nous montrons que les apprentis lecteurs présentent une sensibilité à l'information latérale. Cette sensibilité dépend des caractéristiques de cette information (linguistique versus non linguistique) mais elle varie également selon le degré de difficulté associée au traitement de l'information centrale (mots fréquents versus mots peu fréquents). Le contrôle des ressources attentionnelles serait moins efficace chez les apprentis lecteurs que chez les lecteurs experts. Un deuxième groupe d'expériences met en évidence une amélioration de la capacité à traiter l'information latérale au cours de l'apprentissage de la lecture. Les résultats montrent également des différences qualitatives entre les lecteurs débutants et les lecteurs experts dans l'initiation des traitements lexicaux à partir de l'information parafovéale. Dans notre troisième groupe d'expériences, les résultats montrent qu'en lecture de texte, les apprentis lecteurs fixent plus longtemps les mots et les refixent également plus souvent que les lecteurs experts. Au fur et à mesure de l'apprentissage de la lecture, la taille des saccades s'accroît. De plus, les effets de la longueur des mots et de la fréquence sont plus importants chez les lecteurs de CE2 que chez les lecteurs de CM2 ou les lecteurs experts. Les différences développementales mises en évidence sont principalement liées à des facteurs cognitifs plutôt qu'à des facteurs oculomoteurs.

  • Titre traduit

    Lateral information processing in beginning reader : a comparative study


  • Résumé

    This thesis explore in beginning readers processing of lateral information in isolated reading task and eye movement in text reading. In a first serie of experiments, we show that beginning readers are sensitive to the lateral information. This sensitivity depends upon the difficulty of the central word that is under processing, but also upon the nature of the lateral information (linguistic versus non linguistic). Control of the visual attention could be less developped in beginning readers that in expert readers. In a second serie of experiments, our results indicate that increased reading skill goes hand in hand with the ability to extract more information from lateral vision. Differance are also evidenced between beginning readers and expert readers in the way initiation of the lexical processing from lateral information is achieve. In a third serie of experiments, results show that in text reading, beginning readers make shorter saccades, had higher fixation durations and higher refixation probabilities than in older or expert readers. Developmental differences that are evidenced are mainly linked to cognitive processes than oculomotor processes.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.