Apprentissage dans le développement de la discrimination des stimuli sociaux chez l’enfant avec ou sans troubles du développement

par Stéphanie Cousin

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Claude Darcheville et de Vinca Rivière.

Soutenue le 18-02-2013

à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) , en partenariat avec Unité de Recherche en Sciences Cognitives et Affectives / URECA (laboratoire) .

Le président du jury était Jacques Forget.

Le jury était composé de Jean-Claude Darcheville, Vinca Rivière, Jacques Forget, Andy Lattal.


  • Résumé

    L'environnement semble jouer un rôle important dans le développement de la discrimination des stimuli sociaux. Le développement précoce de la discrimination des stimuli sociaux tels que les visages et les expressions faciales a suscité de nombreuses recherches. Par ailleurs, les individus avec autisme ne semblent pas répondre aux stimuli sociaux de la même façon que des individus au fonctionnement normal et ces différences apparaissent de manière précoce.Cependant, les recherches actuelles ne nous fournissent pas assez d'éléments dur la façon dont cette discrimination se met en place, en particulier sur les régions du visage qui sont importantes pour la discrimination. C'est ce point que nous avons choisi d'étudier au cours de cette thèse, auprès d'enfants avec autisme. Les travaux effectués dans le cadre de cette thèse ont eu pour objectifs tout d'abord de développer une tâche permettant de mesurer les éléments du visage impliqués dans la discrimination d'expressions faciales chez des enfants au développement typique et des enfants avec autisme (Etudes 1 & 2). Puis, nous avons mis en place une tâche ayant pour objectif d'évaluer l'importance des régions des yeux et de la bouche auprès d'enfants avec autisme et de montrer l'effet de la modification des patterns d'observation des visages sur la façon dont les éléments du visage exercent un contrôle discriminatif sur les réponses des enfants avec autisme (Etudes 3 & 4). Ces résultats sont discutés au regard de l'importance de l'environnement dans la mise en place de la discrimination des stimuli sociaux. Les implications concernant les recherches chez l'enfant au développement typique seront discutées, ainsi que la place de la direction du regard, en plus de l'expression des yeux, comme élément discriminatif

  • Titre traduit

    Learning in the development of discrimination of social stimuli in children with and without developmental disabilities


  • Résumé

    The role of the environment has been demonstrated in the development of the discrimination of social stimuli. The discrimination of social stimuli such as faces and facial expressions have been extensively studied during the past decades. In addition, people with autism show atypical responses to social stimuli compared to typically functioning individuals. Those discrepancies can be seen very early in life. However, there is still much to know about how this learning takes place, particularly on the face parts that are relevant for the discrimination. The focus of this work is to study more precisely how face parts come to control the responses of children with autism. The goal of our studies was first, to build a task to measure precisely which parts of the face are involved in facial expressions discrimination in children with autism and in typically developing children (Experiments 1 & 2). Subsequently, we devised a task which evaluated the role of the eyes' and mouth regions in children with autism and typically developing children in order to see the effect of the modification of observing patterns of faces on the way eyes and mouth come to control the responses of children with autism (Experiments 3 & 4). Results are discussed in line with the role of the environment in participating in the development of facial expressions discrimination. Implications for the study in early facial expression discrimination learning in typically developing children are discussed. Direction of gaze, in adition to the eyes region expression, is discussed as a relevant element for the discrimination of facial stimuli.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.