Les contributions de l’acteur-tiers à la mise en place des transactions d’écologie industrielle sur un territoire : trois études de cas au sein de la région Nord-Pas-de-Calais

par Anne-Rysléne Zaoual

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Xavier Lecocq.


  • Résumé

    L’écologie industrielle s’inspire du fonctionnement cyclique des écosystèmes naturels pour réorganiser et pérenniser les systèmes de production et de consommation. Elle encourage la coopération interorganisationnelle pour développer des stratégies de mutualisation (les acteurs se regroupent pour partager des services) et de substitution (le déchet d’un acteur devient la matière première d’un autre). Ces pratiques donnent lieu à des transactions de déchets entre les agents économiques. Si les projets se multiplient en France et à l’étranger, les transactions d’écologie industrielle restent difficiles à mettre en place. Dans la littérature, la présence d’un acteur-tiers peut faciliter l’établissement et la pérennisation des stratégies collectives, notamment les démarches éco-industrielles. Adoptant une approche micro-analytique et une méthodologie qualitative, cette thèse cherche à identifier les contributions de l’acteur-tiers aux transactions d’écologie industrielle sur un territoire. Trois réseaux interorganisationnels, situés dans le Nord-Pas-de-Calais et pilotés par un acteur-tiers, sont explorés. La mobilisation de la théorie des coûts de transaction permet une analyse fine et comparative des dispositifs d’écologie industrielle. Ce travail de recherche évalue aussi l’intérêt économique de l’acteur-tiers ainsi que les coûts et les bénéfices des transactions de mutualisation et de substitution pour l’entreprise (facilitation des actions collectives, absorption des coûts de transaction, accroissement du pouvoir de négociation, réduction des coûts de production, coordination avec l’acteur-tiers et nouveaux coûts de transaction…).

  • Titre traduit

    Contributions of a broker to the implementation of eco-industrial transactions on a territory : Three case studies in NPDC region


  • Résumé

    Industrial ecology draws on the cyclic functioning of natural ecosystems in order to reorganize and sustain production and consumption systems. It encourages inter-organizational cooperation in order to develop strategies of utility sharing (organizations pool together to share services) and waste exchanges (the waste of an organization becomes the raw material of another one). These practices lead to waste transactions between economic actors. Such projects are increasing in France and abroad, nevertheless eco-industrial transactions remain difficult to implement. The literature shows that the presence of a broker makes it easier to establish and sustain collective strategies, including eco-industrial initiatives. Adopting a micro-analytical approach and a qualitative methodology, this PhD thesis aims at identifying the contributions of the broker to eco-industrial transactions on a territory. Three inter-organizational networks, located in the NPDC region and operated by a broker, are studied. The mobilization of the theory of transaction costs allows a fine and comparative analysis of industrial ecology practices. This research also assesses the economic interest of the broker and the costs and benefits of utility sharing and waste exchanges for the firm (facilitation of collective actions, absorption of transaction costs, increase in bargaining power, reduction of production costs, coordination with the broker and new transaction costs…).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.