Le Travail de fin d’études chez les éducateurs spécialisés : fonctions, tensions et enjeux

par Anne Wlomainck

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Véronique Leclercq-Bovy.


  • Résumé

    Les étudiants relevant de l’enseignement de type court en Belgique francophone et, notamment les éducateurs spécialisés en accompagnement psycho-éducatif, sont amenés à produire un travail de fin d’études (TFE) qui viendra valider leur cursus. Cependant, à quoi sert le TFE dans un cursus professionnalisant ? Cet écrit prépare-t-il véritablement l’étudiant à sa vie professionnelle future et aux écritures qu’il aura à produire régulièrement dans, pour et sur sa pratique ? La présente thèse s’inscrit dans les travaux ayant trait à la lecture et à l’écriture dans l’enseignement supérieur (littéracies universitaires), elle s’inscrit dans une perspective socioconstructiviste et elle mobilise les sciences de l’éducation, l’analyse du discours, la linguistique textuelle. Elle s’appuie sur des questionnaires, des entretiens semi-directifs, des focus-groupe et l’analyse de textes (prescriptifs, productions d’étudiants). Le modèle d’intelligibilité inédit du TFE et le cadre interprétatif élaboré à partir du concept de genre permettent d’appréhender la complexité du TFE, d’en mesurer les tensions et de questionner les enjeux que représente un tel écrit pour la formation et la profession d’éducateur. Le modèle didactique de l’écriture du TFE proposé dans cette recherche pourrait apporter certaines pistes concrètes pour penser le TFE autrement et enrichir les programmes de formation initiale, continue.

  • Titre traduit

    Year’s studies work (called TFE) among others the instructors specialised : functies, problem and issues


  • Résumé

    The students coming within the short type education in French-speaking Belgium and among others the instructors specialised in psycho-educative support are brought to produce and end year’s studies work (called TFE) which will validate their degree course. However, what is the use of a TFE in a professionalizing degree course? Does this written work really prepare the student to his future professional life and to the writing he will need to produce regularly in, for and about his practice ? The present thesis is part of the works connected with the reading and the writing in higher education (university literacy), it is part of a socio-constructivist viewpoint and it mobilizes the science of education, the analysis of the speech, the textual linguistics. It relies on questionnaires, semi-directive discussions and talks, group-focus and text analyses (perspective, students’ productions). The original intelligibility model of the TFE and the interpreting frame worked out from the concept of genre permit to initiate the complexity of the TFE, to gauge the strains of it and to question the stakes that represent such a written work for the training and the job of an educator. The educational model of the TFE writing proposed in this research could bring some practical avenues to think the TFE in other ways and enrich the initial and continuous formation programmes.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.