La prise en compte de la pollution des sols dans le renouvellement urbain des friches industrielles en France

par Christine Lafeuille

Thèse de doctorat en Aménagement et urbanisme

Sous la direction de Didier Paris et de Annette Groux.


  • Résumé

    La question des sites et sols pollués est de plus en plus prégnante dans les opérations de renouvellement urbain en France. Cette préoccupation nouvelle est liée étroitement à la montée en puissance des politiques de lutte contre l’étalement urbain qui promeut le recyclage foncier des friches urbaines, dont les anciens sites industriels. La régénération urbaine des friches industrielles polluées a des conséquences techniques, financières, sociales et juridiques, particulières sur la conception, la réalisation et la vie d’un projet. Les contraintes résultant de la pollution des sols pour les acteurs de l’aménagement et les futurs usagers dépendent du degré de pollution du site et de l’articulation de la définition du projet d’aménagement avec les choix de gestion et de traitement de la pollution. Les acteurs de l’aménagement sont en recherche de méthodes et d’outils leur permettant de prendre en compte le mieux possible cette contrainte qu’ils connaissent peu et à laquelle il ne sont pas formés. Cet exercice est difficile, car s’il existe une politique nationale des sites et sols pollués en France, celle-ci n’est encadrée par aucun texte légal ou réglementaire. En outre, cette expertise rare est encore très attachée au domaine de la gestion environnementale des industries polluantes. Ainsi, les solutions de gestion et de traitement proposées aux aménageurs et aux constructeurs auront un impact direct sur le projet dont ils peuvent ignorer les effets. L’enjeu des politiques locales d’urbanisme consiste à intégrer la pollution des sols au processus de conception et de réalisation d’opérations d’aménagement et de construction.

  • Titre traduit

    Consideration of soil pollution in brownfield urban renewal in France


  • Résumé

    The issue of contaminated land is becoming more significant in the urban renewal projects in France. This new concern is closely related to the increase of policies combating urban sprawl and promoting land recycling of urban wastelands including former industrial sites. The urban regeneration of polluted industrial wastelands has technical, financial, social and legal impacts, especially on the design, the implementation and the life of a project. Restrictions resulting from soil contamination concerning the actors of urban development and future users, depend on the degree of site pollution and the structuring of the project definition with the pollution management and treatment pollution choices. Actors are searching for methods and tools that could help them to take that restriction into account as much as possible, a theme they don’t really know and for which they are not trained. This practice is difficult because, if there is a national policy on contaminated sites and soils in France, it is neither ruled by legislation nor by a regulatory framework. In addition, this expertise is uncommon and still very attached to environmental management area of polluting industries. Thus, management and treatment solutions proposed to developers and builders can have a direct impact on the project, of which they can ignore the effects. Restriction uses such as for example, the ban on growing gardens, on building individual housing are sometimes necessary to protect future users from the residual contamination of the site. The objective of urban local planning policies is to integrate soil pollution in the process of design and implementation of urban renewal projects.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 07-03-2034


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.