La gestion des risques industriels : l'exemple de l'île Mandji au Gabon

par Gisèle Lila Miyagou

Thèse de doctorat en Géographie et Aménagement

Sous la direction de Helga-Jane Scarwell.


  • Résumé

    La démonstration de la « situation à risque » sur l’île Mandji au Gabon légitime l’existence des « risques-sites », des « risques-transports » et des « risques-friches » provenant majoritairement des industries du bois et du pétrole, qui participent à la vulnérabilité de ce territoire. Si la montée en puissance de la question du développement durable ne s’est pas accompagnée d’une politique nationale contraignante au Gabon ou d’une mobilisation citoyenne dans la gestion et la prévention des risques industriels, on a observé que les lieux où se débattent finalement la question des risques industriels se situent au sein des entreprises privées étrangères, lesquelles inscrivent progressivement leur activité dans des démarches locales ou internationales de développement durable susceptibles de provoquer un sursaut de l’administration et des populations. Certes, l’étendue et l’évaluation des risques industriels sont laissées à leur seule appréciation. Mais cette dynamique innovante en cours constituerait une politique des petits pas irréversible qui permettent à l’Etat de reprendre progressivement la main.

  • Titre traduit

    Industrial hazards management : the case of the Mandji Island in Gabon


  • Résumé

    The risk situation analysis of the Mandji Island in Gabon area reveal other risks linked with concerned sites, transport and wasteland resulting mainly industries of wood and some oil, which participate in the vulnerability of this territory. If the increasing power of sustainable development was not backed up with national restricting policy in Gabon nor called for by civic impetus about preventing industrial hazards. In fact, the problem of industrial hazards is more obviously debated by foreign private firms who gradually include within their local and international scope the idea of sustainable development likely to cause reactive response both from government and local population. Certainly, the appreciation and the assessment of the industrial risks are left with their only appreciation. Without national framework law to acknowledge their existence and therefore their prevention, this currently stimulating innovation represents irreversible short step policy allowing progressive takeover by the authorities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.