Analyse comparative synchronique et diachronique des locatifs en chinois

par Ruoyu Yao

Thèse de doctorat en Langues, littératures et sociétés

Sous la direction de Dan Xu.

Le jury était composé de Dan Xu, Alain Peyraube, Claire Saillard, Christine Lamarre.

Les rapporteurs étaient Alain Peyraube, Claire Saillard.


  • Résumé

    En chinois, les locatifs dénommés 方位词 fāngwèicí (littéralement mots d’orientation et de localisation) forment un ensemble restreint de mots désignant une orientation ou une localisation spatiale, temporelle ou notionnelle en référence à une entité concrète ou abstraite.Cette thèse présente les résultats d’une étude synchronique et diachronique sur corpus de quatre locatifs : 里 li ‘dans’, 中 zhōng ‘au milieu de’, 内 nèi ‘à l’intérieur de’ et 上 shang ‘sur’. Dans l’expression de la relation concrète, ils sont généralement classés dans la catégorie des locatifs topologiques qui expriment une relation d’inclusion ou de contact entre deux entités. Dans les emplois métaphoriques, ils peuvent tous exprimer un cadre, bien que chaque locatif ait des emplois spécifiques propres. Ces quatre locatifs sont parfois interchangeables aussi bien pour les emplois concrets que métaphoriques.Notre étude comparative en chinois contemporain est basée sur un corpus de textes de différents styles : écrit, oral et écrit avec des caractéristiques de l’oral. Les statistiques d’emploi des locatifs recueillies montrent l’importance des styles de textes dans le choix des locatifs. La pragmatique et des contextes sémantiques sont aussi des facteurs déterminants. L’analyse diachronique réalisée sur un corpus de 26 documents représentatifs des périodes archaïque, médiévale et pré-moderne indique l’évolution de chaque locatif et la tendance d’emploi des locatifs au fil du temps, dans les expressions concrètes et métaphoriques.

  • Titre traduit

    Synchronic and diachronic corpus-based study of Chinese localizers


  • Résumé

    In Chinese, localizers ( 方位词 fāngwèicí ) are a restricted set of words denoting a concrete or metaphorical relationship between two entities. This thesis presents the results of a synchronic and diachronic corpus-based study of four common localizers : 里 li ‘in’, 中 zhōng ‘middle’, 内 nèi ‘inside’ et 上 shang ‘on’.When expressing a concrete relationship, they are generally categorized as topological localizers which express an inclusion or a contact relationship between two entities. When expressing a metaphorical meaning, all of these localizers can express an abstract framework, although each one has its own specific uses. They are sometimes interchangeable for both concrete and metaphorical meanings.Our comparative study in contemporary Chinese is based on a corpus of texts of different styles : written, oral and written with oral characteristics. The statistics show the importance of text styles in the choice of localizer. Pragmatic and semantic contexts are also determining factors in the uses of localizers.The diachronic analysis performed on a corpus of 26 documents representing the archaic, medieval and pre-modern periods shows the evolution of each localizer and their tendency of use throughout History, both in concrete and metaphorical expressions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.