L'influence occidentale sur le développement du théâtre moderne siamois : le cas du Roi Vajiravudh (1910-1925)

par Theeraphong Inthano

Thèse de doctorat en Littératures et civilisations

Sous la direction de Gilles Delouche et de Christophe Balaÿ.

Soutenue le 24-06-2013

à Paris, INALCO , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) , en partenariat avec Centre d'Etudes et de Recherche sur les Littératures et Oralités du Monde / CERLOM (laboratoire) .


  • Résumé

    Le Siam – l’actuelle Thaïlande – est le produit d’un métissage, encore dynamique de nos jours, qu’il s’agisse de son peuplement, de sa culture ou de sa littérature. L’influence occidentale, apparue avec les Européens au début du XVIième siècle, s’est accélérée au XIXième, quand ses rois se sont préparés à faire face aux appétits coloniaux français et britannique. Le roi Vajiravudh (1910-1925), éduqué en Grande-Bretagne, a tenté de faire connaître à ses compatriotes le théâtre à l’occidentale, d’abord par des traductions d’œuvres françaises et anglaises, puis par des adaptations et des œuvres originales. Contrairement à ce qui est généralement admis, son action ne représente pas une rupture dans l’histoire littéraire du Siam : il se place dans une continuité littéraire ininterrompue et n’a jamais rejeté les thèmes anciens. Ses pièces de théâtre ont surtout apporté des techniques dramatiques et scénographiques, dont le développement s’est poursuivi tout au long du siècle passé. Plus que l’acteur d’une révolution dans la dramaturgie siamoise, il est le marqueur de son évolution continue depuis des siècles.

  • Titre traduit

    Occidental influences on the development of Siamese modern theater : a case study of King Vajiravudh (1910-1925)


  • Résumé

    Siam – Thailand as it has been known for several decades – is the result of a mix of people, cultures and literatures, which is still dynamic nowadays. Western influence appeared there at the beginning of the 16th century and increased very quickly during the 19th century when its kings had to prepare the kingdom to face the British and Frenchcolonial greed. King Vajiravudh (1910-1925), who studied about ten years in Great Britain, tried to make Occidental-style drama become well-known with his compatriots through translations, adaptations and, later, original works. Contrary to what has generally been affirmed, his action did not mark a break in the history of Thai literature : it was placed in an uninterrupted literary continuity and never rejected the traditional topics : his plays especially brought western dramatic and scenographic techniques, which have been developed through the last century. More than being the actor of a revolution in Thaidrama, King Vajiravudh marked out an evolution which has been continuous for centuries.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.