Analyse syntaxique et sémantique du fagauvea : (Ouvéa, Iles loyauté, Nouvelle-Calédonie)

par Alexandre Djoupa

Thèse de doctorat en Langues, littératures et sociétés du monde

Sous la direction de Claire Moyse-Faurie.

Soutenue en 2013

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur une analyse descriptive du fagauvea, une des deux langues parlées sur l’île d’Ouvéa (Iles Loyauté, Nouvelle-Calédonie). Cette langue fait partie des quelque 450 langues qui composent la branche océanienne de la famille austronésienne. Le fagauvea est une langue de tradition orale parlée par environ 2200 locuteurs. La dynamique galopante du français et de l’anglais dans la région Pacifique mais surtout une transmission intergénérationnelle de plus en plus faible, en fait une langue en danger. Son originalité tient à son origine polynésienne, bien qu’évoluant dans une aire linguistiquement mélanésienne. L’analyse est constituée pour l’essentiel d’une description phonologique et d’une première analyse syntaxique. Le lecteur y découvrira une langue à morphologie légère et à faible opposition verbo-nominale, mais largement compensée, d’une part, par une polysémie déconcertante des lexèmes qui décourage toute tentative de catégorisation au premier abord, et d’autre part, par une diversité importante des structures syntaxiques. La présente étude inclut également une description des énoncés marqués et des énoncés complexes. Enfin, la thèse s’achève sur un récit traditionnel présenté en annexe.

  • Titre traduit

    Syntactic and semantic analysis of Fagauvea : (West Uvea, Loyalty Islands, New-Caledonia)


  • Résumé

    This thesis is a descriptive analysis of Fagauvea/West Uvean, one of the two languages spoken on the island of Ouvéa (Loyalty Islands, New Caledonia). Fagauvea is one of the 450 languages which belong to the Oceanic branch of the Austronesian family. Fagauvea is a language without written tradition spoken by about 2200 speakers. The galloping influence of French and English in the Pacific area, added to an increasingly weak transmission from one generation to another, makes it an endangered language. Its originality is due to its Polynesian origin, in an overall Melanesian linguistic area. The thesis consists essentially of a phonological description and a first syntactic analysis. Fagauvea is a language with light morphology and weak noun-verb opposition, but largely compensated, on the one hand, by the strong polysemy of lexemes which discourages any attempt at categorization at first sight, and on the other hand, by an important diversity of syntactic structures. The present study also includes a description of marked utterances and of complex clauses. A traditional tale found in the appendix illustrates this analysis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (687 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 671-677

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Nouvelle Calédonie (Nouméa). Bibliothèque universitaire.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH EXT 2013 DJO
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.