Permanences et discontinuités dans les mobilisations associatives des héritiers de l'immigration maghrébine au sein de l'agglomération lyonnaise : le cas de Zaâma d'Banlieue et des Jeunes Arabes de Lyon et Banlieue (1979-1998)

par Foued Nasri

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Catherine Wihtol de Wenden.

Le président du jury était Ahmed Boubeker.

Le jury était composé de Catherine Wihtol de Wenden, Alec Gordon Hargreaves, Françoise Lorcerie, Lilian Mathieu.

Les rapporteurs étaient Alec Gordon Hargreaves, Françoise Lorcerie.


  • Résumé

    La présente thèse a pour objet l’étude d’un fragment des mobilisations associatives des « héritiers » de l’immigration maghrébine. Elle porte sur Zaâma d’Banlieue et les Jeunes Arabes de Lyon et Banlieue (1979-1998). La thèse repose sur un constat: la formation d’un espace spécifique articulé autour d’une catégorie, les « héritiers », d’un réseau d’individus et d’organisations interconnectés ; d’une cause, l’énonciation de l’expérience du groupe ; de thèmes de mobilisations et de registres rhétoriques valorisant l’autonomie et la fidélité au « texte caché ». Son appréciation s’inscrit dans la continuité d’une approche en termes d’« espace des mouvements sociaux ». Fondée sur une approche socio-historique et une enquête qualitative réunissant des entretiens semi directifs, le dépouillement d’archives et d’articles de presse, la thèse conjugue une socio-histoire du fait migratoire à la sociologie des mouvements sociaux. Elle entend enrichir l’analyse des opérations concrètes des mobilisations par une attention aux configurations sociales, historiques et politiques dans lesquelles elles prennent place. Elle propose une approche adaptée à la prédominance des liens affinitaires au sein de l’économie interne de ces mouvements, à l’indécision de leurs frontières et au caractère multipositionné des membres par une attention aux circulations.

  • Titre traduit

    Continuities and discontinuities in the mobilizations of individuals with North African background within the Lyon area : the case of Zaâma and the Jeunes Arabes de Lyon et Banlieue (1979-1998)


  • Résumé

    The PhD dissertation aims to study a fragment of the mobilizations led by people with a North African origin. More specifically, it relates to Zaâma d’Banlieue and the Jeunes Arabes de Lyon et Banlieue (1979-1998). It relies on one observation: the formation of a specific space articulated around a category, the individuals with North African background; a network of individuals and organisations; an issue, the enunciation of the group experience; some relevant themes of mobilization and rhetoric registers which enhances the autonomy and the loyalty to the “hidden text”. It assessment extends an approach in terms of “space of social movements”. Based on a socio-historical approach and a qualitative research (interviews, archives, press), the study combines a socio-history of the migration with the sociology of social movements. It aims to enrich the analysis of concrete operations of mobilization by attention to social, historical and political configurations in which it takes place. It offers a suitable device to take into account the predominance of affinitive ties within the internal economy of theses organisations, their blurred boundaries and the multiposition of theses members by paying attention to the flows.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.