Vie quotidienne et pouvoir dans trois quartiers de Pékin : une microsociologie politique comparée des modes de gouvernement urbain au début du 21e siècle

par Judith Audin

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Louis Rocca.

Soutenue en 2013

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Cette thèse propose une réflexion sur l'exercice du pouvoir à partir d'enquêtes effectuées dans trois quartiers contrastés de Pékin (2007-2009). Cette approche « par le bas » s'intéresse à la vie quotidienne en croisant microsociologie urbaine et politique comparée. Le quartier, site de pouvoir, est traversé par différentes formes d'hétéro-contrôle (politiques publiques), de contrôle social (normes) et d'autocontrôle. L'espace d'un quartier se construit sur la base d'interactions et de mises en scène des habitants, producteurs d'arts de faire et de conventions, mais aussi des travailleurs, notamment les agents du comité de résidents. Cette instance, qui ne relève pas officiellement de l'administration, est au cœur de la réforme de l'action publique de construction des communautés de quartier (shequ). Maillon essentiel du contact entre les habitants et la chaîne de l'administration, elle constitue un type particulier de street-level bureaucracy. La domination s'établit à un double niveau, à partir des ambitions étatiques de construction d'une métropole internationale abritant des citadins « modernes et civilisés », mais aussi à partir des désirs de la population (confort, ordre, stabilité). Cet agencement d'intérêts différents a convergé vers le nouveau modèle de résidence (xiaoqu), qui génère une matrice d'assujettissement (logique de marché), mais aussi de subjectivation, les pratiques des individus (routines et contestation) étant productrices de nouveaux cadres. Le quartier devient alors le lieu où les individus construisent leur propre domination, un lieu où s'observe la formation locale de l'État, un lieu de plus en plus connecté à l'image sociale de la « vie bonne ».

  • Titre traduit

    Power and daily life in three urban neighbourhoods in Beijing : a comparative political microsociology of urban government at the beginning of the 21st century


  • Résumé

    This thesis offers a study of power exercise in three different types of neighbourhoods in Beijing, China, where the author carried out fieldwork from 2007 until 2009. This approach « from below » aims at understanding daily life by crisscrossing urban microsociology and comparative politics. The urban neighbourhood, as a site of power, undergoes different forms of hetero-control, social control and self-control. The neighourhood space is produced by the interactions and theatrical dispositions of the inhabitants, but also by the local workers, among whom the people who work in residents' committees. This organization located at the root-level, though not officially part of the urban administration, is involved in the reform of local public action known as « neighbourhood communities » building (shequ jianshe). An essential link between the inhabitants and the upper-level administration, the committee can be seen as a new generation of street-level bureaucracy. The process of domination is initiated both by the state's strategies aiming at shaping modern civilized citizens living in an international metropolis, and by the inhabitants' yearning for comfort, order, stability. The converging of these different interests leads to the new residential model (xiaoqu), which creates mechanisms of submission (to the logic of the market) as well as subjection (the individuals being able to invent new frames with their daily practices). The eneighbourhood has thus become the core of the state's local formation, a place where each individual is more and more responsible of his own domination, a place more and more conform to the social image of the « good life ».

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (631, 106 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 573-621

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sciences Po Paris (Campus de Paris). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 2046
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Droit.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.