Le mythe de Médée de Euripide à Pier Paolo Pasolini et Christa Wolf

par Federica Maltese

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Michael Kohlhauer et de Anna Chiarloni.

Le président du jury était Jean-Pol Madou.

Les rapporteurs étaient Angela Biancofiore, Justus Fetscher.


  • Résumé

    Ma thèse s'intitule “Le mythe de Médée. De Euripide à Pier Paolo Pasolini et Christa Wolf”. Il s'agit d'une analyse comparatiste, dans le but de démontrer les liens existants entre l'écriture – ou bien la réécriture – et les événements culturels et politiques du pays des deux auteurs. Dans le cas spécifique, la comparaison est axée sur le film de Pasolini (1969) et le roman de Christa Wolf (1996), deux textes que j'ai considéré comme particulièrement significatifs en raison de la biographie des deux auteurs et du moment historique dans lequel ces ouvrages furent élaborée. En effet, ma thèse ne se veut pas comme un travail exclusivement littéraire, avec une analyse des éléments esthétiques et stylistiques des textes, mais j'ai cherché d'élaborer un discours qui touche aussi les aspects historiques et les processus liés à la réélaboration du mythe de Médée. J'ai structuré ma thèse dans deux chapitres parallèles, pour mieux permettre la comparaison entre les deux ouvrages. Après une partie dédiée aux points de rupture biographique (par. 1), je me suis concentrée sur l'analyse de la réécriture du mythe. J'ai prêté une attention particulière aux conditions sociopolitiques de l'Allemagne et de l'Italie à la sortie du film et du roman, pour passer enfin à l'analyse des sources littéraires, notamment celles du domaine anthropologique - Pasolini - et féministes – Wolf – en démontrant la stratification complexe qui est à la base d'une réélaboration du mythe. ( par. 2) En deuxième lieu, une longue partie de la thèse est dédiée à l'analyse détaillée du film de Pasolini et du roman de Christa Wolf, en concentrant l'attention sur les aspects originels apportés par les deux auteurs ainsi qu'à l'élaboration d'une poétique liée aux changements culturels et politiques de leurs temps (par. 3). Enfin, j'ai consacrée une partie à la réception, en montrant jusqu'à quels point les troubles de la société finissent pour altérer une lecture objective de l'œuvre (par. 4). Le dernier chapitre porte enfin sur les œuvres qui suivirent la publication de Médée, en montrant comment la réélaboration de ce mythe a influencé le travail dans les années suivants. (par. 5) La partie sur la "Medea" de Pier Paolo Pasolini a été rédigée en français, celle sur "Medea.Stimmen" en italien.

  • Titre traduit

    The myth of Medea from Euripide to Pier Paolo Pasolini and Christa Wolf


  • Résumé

    My thesis is titled “The Myth of Medea. From Euripide to Pier Paolo Pasolini and Christa Wolf”. The work is a comparative analysis with the purpose of establishing links between the writings - better called rewritings - and political as much as cultural events in the countries of the two modern authors. My thesis focuses on the comparison between the movie by Pasolini (1969) and the novel by Christa Wolf (1996): I consider the two texts very meaningful because of their close connection with both biography of the authors and the historical moment in which the works have been developed.In fact, the work in my thesis does not only concern a literary analysis from an aesthetic and stilistic point of view, but I tried, moreover, to deepen those historical and political events that generated the re-elaboration of Euripide's myth of Medea.I wanted to structure my research in two parallel parts, in order to allow a better comparison between the two works. After a section dedicated to the biographies of the authors (Chapter 1), I focused my study on the actual rewriting of the myth. A particular care was given to the socio-political context in Germany and Italy in the times of release of the novel and the movie, and I afterwards payed a particular attention on the analysis of literary sources: above all in the anthropological field as concerning Pasolini, and feminist one for Christa Wolf, to demonstrate the complex stratification which is the foundation of a re-elaboration of myth (Ch. 2). Secondly, a substantial section of my thesis is dedicated to a detailed analysis of the movie by Pasolini and the novel by Christa Wolf, with an attention on the innovative aspects brought by the two authors, as well as to a poetic linked to political and cultural changes (Ch. 3). I dedicated a special part to the reception of the two works, showing how deep social and political troubles of then were a distort point of view on the works (Ch. 4). The last chapter, finally, analyze the works after the releas of Medea, proving how those re-elaborations of myth influenced the works in the following years (Ch. 5). The part concerning “Medea” by Pier Paolo Pasolin was written in French, while the part on Christa Wolf's “Medea. Stimmen” is in Italian.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.