Sexe, cosmos et société : Enquête littéraire et philosophique sur la formation d'une utopie sexuelle libérale chez Diderot, Rétif de la Bretonne et Fourier (1759-1822)

par Patrick Samzun

Thèse de doctorat en Littérature Française et francophone

Sous la direction de Yves Citton.

Le président du jury était Florence Lotterie.

Le jury était composé de Stéphane Nadaud, Laurent Loty.

Les rapporteurs étaient Anne Sauvagnargues.


  • Résumé

    Entre 1759 et 1822, Diderot, Rétif de la Bretonne et Fourier coopèrent à distance et sur le mode de la fiction à la formation d'une utopie sexuelle libérale. Les « êtres de fiction » (Souriau/Latour) qu'ils mettent en scène expérimentent dans l'espace, dans des décors merveilleux ou dans une campagne réenchantée par une humeur gaillarde, des relations sexuelles utopiques. Ces relations tissent un « nouveau monde amoureux » qu'on peut qualifier de « libéral » par le soin accordé aux goûts de chacun-e, la générosité à l'égard des déshérité-e-s de l'amour et la pluralité de ses formes d'association. Notre enquête dégage ainsi un nouveau type de coopération, indissociablement littéraire et intellectuelle, entre des auteurs et des textes d'époques différentes, qui pouvaient ne se connaître que de loin, mais qui s'avèrent consonner de près : une même ouverture cosmique, un éthos sexuel commun, une semblable gaieté fictionnelle se traduisent par la formation d'une utopie sexuelle et textuelle convergente. La texture de cette utopie conduit notre enquête à emprunter aux études littéraires, pour l'analyse du merveilleux et de la gaieté notamment, ainsi qu'aux études philosophiques, pour l'analyse de la pensée sexuelle – mais surtout aux deux à la fois, car ce sont les « êtres de fiction » délégués par Diderot, Rétif et Fourier qui façonnent cette pensée et lui confèrent son originalité utopique.

  • Titre traduit

    Sex, Cosmos and Society : a literary and philosophical inquiry into the formation of a liberal sex-utopia in Diderot, Rétif de la Bretonne and Fourier (1759-1822)


  • Résumé

    Between 1759 and 1822, Diderot, Rétif de la Bretonne and Fourier co-invented, in various fictional ways, a liberal sex-utopia. They put on stage ‘‘fictional beings'' (Souriau/Latour) which experiment new sexual relations in deep space, in marvelous sceneries or in a rustic and ribald atmosphere. These relations can be qualified as “liberal” because they display a generous and caring attitude towards everyone's tastes and towards sexually-deprived people, without advocating any form of authoritarian State. Our inquiry reveals a new style of cooperation, literary and intellectual at once, between authors and texts from different eras: the same cosmic feeling, a common way of thinking sexual ethics, a similar fictional cheerfulness jointly lead towards a liberal sex-utopia. The different aspects and forms of this utopia produced the mixed form of our inquiry: literary tools help us study the role of marvel and cheerfulness, while philosophical concepts express the utopian way of thinking sex. Indeed, these tools and concepts combine with one another in exploring the thinking route of ‘‘sex-fictional beings'' and the fictional route of sex-thinking: a new type of literary philosophy emerges from this utopian combination.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.