Le culte de Sainte Elisabeth en Slovaquie médiévale (XIIIe-XVIe siècles) : Textes, images, lieux

par Laura Pacindova

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Dominique Rigaux.

Le président du jury était André Vauchez.

Le jury était composé de Dominique Rigaux, Vincent Muszka.

Les rapporteurs étaient Marie-Madeleine de Cevins.


  • Résumé

    Cette thèse propose une étude sur l'histoire du culte élisabéthain et son évolution en Slovaquie médiévale entre le XIIIe et le XVIe siècle. Elle s'appuie sur un corpus de 61 représentations visuelles, croisé avec les textes hagiographiques, liturgiques et littéraires, et replacé dans son contexte historique et spatial.Le culte de sainte Élisabeth a été un des plus répandus à travers l'Europe du bas Moyen Âge. Porté par la nouvelle sainteté mendiante, l'exemple d'Élisabeth a trouvé un écho puissant dans son pays d'origine, la Hongrie, immédiatement après sa canonisation en 1235. Plusieurs facteurs contribuèrent à la diffusion de la vénération de cette figure féminine : les familles royales, à commencer par celle des Árpád jusqu'au roi Mathias Corvin ; les mendiants ; et, enfin, les colons allemands. Une première partie de la thèse délimite l'espace géographique du thème étudié et présente les sources iconographiques et hagiographiques élisabéthaines qui constituent la base à partir de laquelle se déploie les grandes caractéristiques du culte. Elle recense d'une part les documents d'ordre juridique et biographique sur sainte Élisabeth, puis place sa personne dans la pratique liturgique à partir des manuscrits conservés en Slovaquie. D'autre part, elle présente l'image de la sainte, qui apparait sur des supports variés, grâce à un corpus iconographique inédit.Dans la deuxième partie, Élisabeth est replacée dans les contextes historiques hongrois et slovaque pour définir les premières formes de l'établissement de son culte. L'étude de la topographie témoigne de l'abondance des lieux dédiés à la sainte dans les décennies suivant sa mort.La troisième partie expose les divers motifs et scènes iconographiques de sainte Élisabeth telles qu'elles ont été pratiquées en Slovaquie et les croisent avec les modèles d'autres pays d'Europe. Les images élisabéthaines, auxquelles les fidèles s'identifient aisément, sont soumises à l'analyse pour démontrer leur plasticité au sein de la société médiévale où différents groupes sociopolitiques peuvent se les approprier selon ses propres besoins spirituels. Cette analyse située à la croisée de deux disciplines : l'histoire et l'histoire de l'art, apporte un regard nouveau sur les variations du culte d'une sainte à travers un rassemblement inédit de ses représentations du XIIIe au XVIe siècle.

  • Titre traduit

    Elizabethan cult in Medieval Slovakia (c. 13th-16th) : Texts, Images, Places


  • Résumé

    This thesis deals with the history of the Elizabethan cult and its evolution in Medieval Slovakia between the 13th and the 16th centuries. It is based on a corpus of 61 visual representations crosschecked against hagiographic, liturgical and literary texts and put in its historical and spatial context. The cult of Saint Elizabeth is one of the most widespread throughout Europe in the Late Middle Ages. Backed by the new begging holiness, the example of Elizabeth finds an echo in Hungary, her country of origin, immediately after her canonization in 1235, where many factors contribute to the spread of the reverence for this feminine figure: royal families, starting with that of the Árpáds and ending by King Matthias Corvinus; beggars; and finally German settlers. The first part of the thesis defines the geographical space of the topic under consideration and determines Elizabethan iconographic and hagiographic sources which constitute the base for the problem of cult. On the one hand, this part identifies legal and biographical documents on Saint Elizabeth and analyses liturgical practices in connection with this figure on the basis of the manuscripts conserved in Slovakia. On the other hand, it presents the image of the saint with the help of an original iconographic corpus. The second part focuses on Elizabeth in the Hungarian and Slovak historical contexts in order to define the earliest forms of the establishment of her cult. Informed by historical topography, it shows the abundance of places dedicated to the saint in the decades following her death. The third part sets out different motifs and iconographic scenes of Saint Elizabeth in Slovakia and discusses them in comparison with other models in Europe. The images of Saint Elizabeth, with which the faithful identify themselves easily, are analyzed to demonstrate their plasticity in the medieval society which appropriates them according to its own demands. This analysis, placed at the crossroads of two subjects: history and history of art, provides a new approach to cult variations of the saint through the original grouping of representations from the 13th till the 16th centuries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.