Police et sécurité : les effets de l'environnement local sur les pratiques policières en France et en Italie

par Laura Boschetti

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Sebastian Roché.

Le président du jury était Jacques de Maillard.

Le jury était composé de Tommaso Vitale.

Les rapporteurs étaient Anne-Cécile Douillet, Yves Surel.


  • Résumé

    La thèse repose sur la comparaison des relations entre la police et d'autres organisations locales en France et en Italie, à partir de l'examen des deux cas d'étude : la ville de Grenoble, en France, et la ville de Bergamo, en Italie. La recherche repose sur quatre études ethnographiques, qui ont concerné, entre mai 2008 et mai 2012, la Direction Départementale de la Sécurité Publique de l'Isère, la Police Municipale de Grenoble, la Questura di Bergamo et la Polizia Locale di Bergamo. La recherche se fonde sur l'hypothèse qu'au niveau local, la politique locale de sécurité est le résultat d'un processus de coproduction et de négociation qui, d'une part, engage le fonctionnement interne de la police et qui, d'autre part, est liée à ses interactions avec la population et les autres organisations du territoire. La thèse interroge les effets concrets de ces relations sur l'action policière. Ce qui émerge est un système complexe, dans lesquels les besoins et les demandes de la population et des autres organisations locales se combinent avec les exigences policières et ses contraintes organisationnelles. La participation des organisations du territoire et, dans une moindre mesure, de la population influence effectivement le processus de la définition des priorités et des problèmes locaux. Leur traitement reste pourtant très dépendant des contraintes et du fonctionnement interne de l'organisation policière. Cela ne favorise pas la construction de politiques partagées et intégrées et de mécanismes de vérification et de contrôle des actions mises en œuvre, aussi bien en France, où des dispositifs spécifiques ont été mis en œuvre pour favoriser le pilotage des politiques de sécurité, qu'en Italie, où ces dispositif sont moins diffusés.

  • Titre traduit

    Police and security : influences of locan environment on the police practices


  • Résumé

    In my research I have compared the relationships between police and local organizations in France and Italy. From May 2008 to May 2012, I conducted a field research at the Direction Départementale de la Sécurité Publique de l'Isère, the Police Municipale de Grenoble, the Questura di Bergamo and the Polizia Locale di Bergamo. The hypothesis is that at a local level security policies are the result of the co-production and the negotiation between the internal police organization and the relationship between public and local organizations. The research takes into consideration the effects of these relationships and permits us to analyse a complex system, which integrates public and local organization needs with police needs and organizational ties. Citizens' participation and the involvement of local organizations have a significant influence in the process of defining problems and priorities. However, their solution depends on the internal police organization. This doesn't encourage integrated policies nor the development of control mechanisms , both in France, where specific measures have been taken to improve the direction of local policies, and in Italy, where these measures are less developed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.