Territoires en construction : de la géographie sociale à l'acteur-réseau : une lecture des dynamiques sportives de nature dans les Grands Causses

par Olivier Obin

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean Corneloup.

Le président du jury était Valérie November.

Le jury était composé de Jean Corneloup, Dominique Vinck, Jacques Lolive.

Les rapporteurs étaient Olivier Bessy, Olivier Sirost.


  • Résumé

    Ce travail s'intéresse à la construction et à la reconfiguration des territoires ruraux. Pour cela, il propose une analyse des dynamiques sportives de nature observées autour du territoire dit des « Grands Causses ». Au départ de ce travail, nous retenons l'expression de « dynamique territoriale » pour qualifier l'objet de notre observation car elle permet de ne pas porter de regard a priori. Les Grands Causses sont parcourus, appropriés et marqués par les sportifs au travers de nombreux lieux de pratique, évènements ou prestations touristiques. Les sports de nature y sont aussi l'objet de politiques publiques et donnent lieux localement à différents projets, débats et conflits. La première partie de ce travail propose une lecture s'inscrivant dans une géographie sociale. Un premier terrain s'intéressant aux accords entre prestataires d'activités sportives et à leurs ancrages au territoire nous conduit à reformuler nos questionnements. Les relations partenariales, concurrentielles ou conflictuelles entre les différents entrepreneurs et les autres acteurs du territoire, ainsi que leurs ancrages locaux, se construisent avec des objets techniques, matériels ou immatériels. La seconde partie de la thèse s'intéresse à la construction collective des accords. La théorie de l'acteur réseau (ou sociologie de la traduction) est mobilisée pour détailler le processus d'intéressement. Trois situations sont observées. Elles concernent les débats autour de la gestion de sites de pratique et la fabrication d'un évènementiel innovant. Les résultats montrent que des réseaux sociotechniques se mettent en place autour de ces situations. Ceux-ci permettent l'enrôlement d'acteurs variés (collectivités, services de l'Etat, professionnels, associations…), endogènes et exogènes au territoire. Le processus d'intéressement donne lieu à la production de solutions collectives, lesquelles engagent souvent l'enrôlement de nouveaux artefacts. Ces instruments de l'action collective agissent lorsqu'ils sont mis en œuvre et débordent parfois des missions qui leur ont été confiées. Ces mouvements locaux mettent en jeu l'identité et la territorialité des acteurs engagés. Ils participent aussi à la production de repères territoriaux. Ainsi, nous observons que le territoire se construit avec ces débats localisés. La synthèse générale propose d'observer les dynamiques territoriales comme un écosystème d'acteurs territoriaux. Cette proposition souligne les relations d'interdépendance entre acteurs (humains et non-humains), endogènes et exogènes au territoire ainsi que la variété des modes de gouvernance associés. Ce travail enrichit l'approche classique de la géographie sociale en proposant une lecture de la composition progressive et toujours en cours des territoires.

  • Titre traduit

    Territories under construction : from social geography to actor-network theory : reading outdoor sports activities dynamics in the 'Grands Causses' région


  • Résumé

    This work proposes to identify the processes witch makes change in the rural territories, via innovations of the outdoor recreation activities field. A long period of expansion, diversification and space diffusion, gives to the outdoor recreation activities a biggest dimension, more social, touristic or economic, and makes them taking part in the rural areas recombination. This research object is to understand how the territorial dynamics are builded on various mobilizable local resources, (social, cultural or identity). The territorial innovation implies power plays, cultural representations, an heritage, strategies of development, a project design for example, from which results a territorial co-construction. Indeed, all the territories do not have the same changing capacity. Understand the way in which the innovating process is built appears important to evaluate the territories capacity to engage a durable and relevant transformation, with the local and territorial development point of view.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.