Maîtrise des incertitudes de l'environnement de la chaîne logistique : une analyse au regard du décalage entre théorie et pratique

par Salomée Ruel

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Karine Evrard Samuel.

Soutenue le 29-08-2013

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale sciences de gestion (Grenoble) , en partenariat avec Centre d'études et de recherches appliquées à la gestion (Grenoble) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Marie-José Avenier.

Le jury était composé de Karine Evrard Samuel, Christophe Quiquempoix.

Les rapporteurs étaient Nathalie Fabbe-Costes, Jean Fabrice Lebraty.


  • Résumé

    Les entreprises industrielles évoluent désormais dans un environnement de plus en plus incertain. Ces incertitudes sont liées à la fois à l'amont et à l'aval de la chaîne logistique, mais aussi à la configuration interne de la chaîne et de ses systèmes d'information ou encore à des comportements organisationnels néfastes. Cette thèse a pour objectif de comprendre comment les entreprises industrielles gèrent les incertitudes présentes dans l'environnement de leurs chaînes logistiques. Notre recherche se déroule en deux étapes : une étude préliminaire et principale. L'observation participante menée en étude préliminaire a permis de montrer qu'une entreprise réputée en management de la chaîne logistique a choisi de restructurer ses ressources afin de diminuer la vulnérabilité de sa chaîne logistique. Ainsi, l'étude principale s'articule autour de l'approche basée sur les ressources et du courant des capacités dynamiques. La revue de la littérature montre que l'agilité et la résilience sont deux capacités dynamiques du management de la chaîne logistique. Mobilisant la méthode des cas comme heuristique permettant d'organiser la recherche, six études de cas sont menées au sein d'entreprises industrielles de tailles hétérogènes et de secteurs d'activités variés. Une fois les données collectées et codées sous forme de codage multithématique sur le logiciel NVIVO 8, les résultats s'organisent autour du protocole de cas. Ils retracent les incertitudes rencontrées par les entreprises industrielles et s'attachent à montrer quels outils, pratiques et stratégies sont développés pour diminuer la vulnérabilité. Ces outils, pratiques et stratégies sont des construits des capacités dynamiques et permettent d'identifier si les entreprises font preuves d'agilité et de résilience. Puis, les résultats montrent les difficultés au développement des capacités dynamiques et l'analyse identifie le manque de connaissance en management de la chaîne logistique comme barrière principale. La discussion de la thèse s'oriente autour de la connaissance comme réponse à l'incertitude. La thèse met en avant un décalage entre des connaissances académiques avancées en management de la chaîne logistique et des connaissances plus restreintes en entreprises. La littérature académique s'intéresse principalement aux entreprises matures en management de la chaîne logistique. Cependant, elles ne sont pas représentatives des autres entreprises industrielles. En s'intéressant au lien entre recherche, enseignement et pratique, il est possible d'identifier que le manque de connaissance en management de la chaîne logistique laisse un espace à la création d'effets de mode à la fois dans le monde de la pratique et de la recherche. Finalement, la thèse met en avant les conditions d'émergence de formes d'isomorphisme institutionnel dans les institutions universitaires, engendrant des effets de mode dans les travaux académiques, le tout n'ayant qu'un lien relatif avec la réalité empirique.

  • Titre traduit

    Supply chain environmental uncertainties management : analysing the gap between theory and practice


  • Résumé

    Industrial companies evolve from now on in a more and more uncertain environment. These uncertainties are linked to upstream and downstream the supply chain, but are also linked to the internal configuration of the supply chain and its information systems, or even linked to possible fatal organizational behavior. This thesis has for objective to understand how industrial companies manage their supply chains environmental uncertainties. The research takes place in two stages: a preliminary and main study. The participating observation led during the preliminary study showed that a company, famous in supply chain management, chose to restructure its resources in order to decrease the vulnerability of its supply chain. So, the main study is built around the Resource-based view based and around the dynamic capacities. The literature review shows that agility and resilience are two dynamic capacities of supply chain management. Using the case-study method as an heuristics allowing to organize the research, six case studies are conducted within industrial companies of heterogeneous sizes and varied business sectors. Once the data were collected and coded in the form of multithematic coding on the software NVIVO 8, the results get organized according to the case study protocol. They redraw the uncertainties met by industrial companies and attempt to show which tools, practices and strategies are developed to decrease the vulnerability. These tools, practices and strategies are some constructs of the dynamic capacities and allow identifying if companies show agility and resilience capabilities. Then, the results show the difficulties in the development of the dynamic capacities and the analysis identifies the lack of knowledge in supply chain management as the main barrier. The discussion of the thesis turns around knowledge as the answer to uncertainty. The thesis identifies a gap between strong academic knowledge in supply chain management and a more restricted knowledge in companies. The academic literature is mainly presenting the supply chain management held in mature companies. However, they do not represent other industrial companies. Focusing on the link between research, education and practice, it is possible to identify that a lack of knowledge in supply chain management leaves some room for the creation of latest fads in the world of practice and research. Finally, the thesis shows the emergence conditions for several forms of institutional isomorphism in the university institutions, engendering latest fads in the academic works, having only a relative link with the empirical reality.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.