Gouvernance et performance des alliances stratégiques : le cas du secteur français des biotechnologies

par Samia Souid

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Richard Calvi.

Soutenue le 05-07-2013

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale sciences de gestion (Grenoble) , en partenariat avec Centre d'études et de recherches appliquées à la gestion (Grenoble) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-Pierre Boissin.

Le jury était composé de Richard Calvi, Pierre Valette-Florence.

Les rapporteurs étaient Gilles Paché, Jacques Liouville.


  • Résumé

    La mondialisation de l’économie et l’internationalisation des marchés ont entrainé le développement sans précédent des alliances stratégiques. De nombreux travaux de recherches se sont attachés à décrire et tenter d'expliquer ce phénomène notamment en s'intéressant à leurs modes de gouvernance. Dans la plupart des travaux, deux modes de gouvernance sont identifiés et théorisés : la gouvernance contractuelle et la gouvernance relationnelle. Dans le prolongement de ces travaux, l'étude de la relation entre mode de gouvernance et performance occupe une place de choix en sciences de gestion. Partant de ce corpus, cette recherche vise à répondre à la question suivante : "Dans quelle mesure la structure de la gouvernance peut-elle améliorer la performance d'alliance?". En mobilisant la théorie des coûts de transactions (Williamson, 1985) et la théorie de l’échange social (Blau, 1964 ; Homans, 1961), cette recherche développe un modèle intégrateur à travers neuf hypothèses de recherche, permettant de comprendre le lien entre la gouvernance contractuelle, la gouvernance relationnelle et la performance d’alliance stratégique. Avec la collaboration de l'association France Biotech, ce modèle a été testé auprès d’un échantillon représentatif des firmes biotechnologiques françaises. La validation des hypothèses de recherche a été faite en ayant recours à la méthode PLS. Trois principaux résultats importants ont émergé : le choix de la gouvernance contractuelle est fortement recommandé en cas de forte spécificité des actifs investis dans l’alliance, une forte dépendance vis à vis du partenaire défavorise le recours à la gouvernance relationnelle ; et l’effet positif de la gouvernance relationnelle sur la performance d’alliance est plus fort que celui de la gouvernance contractuelle.

  • Titre traduit

    Governance and performance of strategic alliances : French sector biotechnology


  • Résumé

    Economic globalization and internationalization of markets have led to an unprecedented development of strategic alliances. Many research projects have tried to describe and explain this phenomenon, some via exploration of modes of governance. Contractual and relational governance are the two modes of governance identified and theorized upon in the majority of these works. Extending this research avenue further in the area of Management Sciences, a prominent place is held by the relationship between mode of governance and performance. Based on this corpus, this research aims to answer the following question: “To what extent can the governance structure improve the performance of an alliance?” Mobilizing transaction cost theory (Williamson, 1985) and social exchange theory (Blau, 1964 ; Homans, 1961) this research develops an integrative model through nine research hypotheses in an effort to understand the link between contractual governance, relational governance and performance of strategic alliances. Thanks to collaboration with the French Biotech association, the model has been tested using a representative sample of French Biotech firms. The research hypotheses were validate using the PLS method. Three main important results emerge : contractual governance is a strongly recommended choice if there is a high level of asset specificity invested in the alliance ; in the case of strong dependence on a partner, relational governance is not the ideal choice ; and relational governance has a stronger positive effect on alliance performance than does contractual governance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?