La crise financière de 2007 : analyse des origines et impacts macroéconomiques sur les économies émergentes : quels sont les leçons et les défis de régulation financière ?

par Shazia Ghani

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Faruk Ülgen.

Soutenue le 28-03-2013

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale sciences économiques (Grenoble) , en partenariat avec Centre de recherche en économie de Grenoble (équipe de recherche) .

Le président du jury était Ahmed Silem.

Le jury était composé de Faruk Ülgen, Jean-François Ponsot.

Les rapporteurs étaient Ahmed Silem, Xavier Richet.


  • Résumé

    L'étude vise principalement à analyser l'origine de la crise financière globale de 2007 (2007 GFC) au États-Unis et dans les autres économies avancées (AE), ses impacts macroéconomiques sur les économies (de marché) émergentes (EME) ainsi qu'un examen critique de leurs réponses en termes de politique économique. L'étude met en évidence les défis en matière de régulation post crise et discute des implications des réformes qui ont été récemment introduites dans les EME. A cette fin, la thèse se décline en quatre chapitres. Le premier chapitre établit le contexte théorique de la thèse et présente un exposé critique des approches orthodoxe (dominante/néolibérale) et hétérodoxe concernant la fragilité financière et la crise. Après avoir examiné l'approche orthodoxe, on met en évidence le mérite et la pertinence du cadre d'analyse de Minsky connu en tant que « Hypothèses d'instabilité financières » (FIH), afin de comprendre la question de la fragilité dans les économies de marché. Dans le deuxième chapitre, la thèse propose un compte rendu exhaustif des explications et des conséquences de la crise de 2007 en mettant l'accent sur ses prémisses qui se trouvent sur le marché immobilier américain. On met également en évidence les principaux dysfonctionnements du marché financier et du système de régulation qui se trouvent à l'origine de la crise. Le troisième chapitre présente une analyse approfondie du processus de transmission de la crise de 2007 aux EME. Par la suite, on met en évidence les réactions en matière de politique économique (monétaire) de certaines EME sous forme d'étude comparative. Le quatrième chapitre analyse les diverses réformes de régulation financière introduites après la crise. L'examen indique que ces réformes (la loi Dodd Franck Act de 2011 et les nouveaux standards Bâle III) sont d'inspiration néolibérale et qu'elles ne peuvent pas résoudre le problème de fragilité et de crise financière. Sur la base de notre analyse développée au travers de ces quatre chapitres on met en évidence deux principaux résultats. Premièrement, les marchés financiers ne devraient pas être laissés aux vicissitudes des marchés (libres). Il faudrait mettre en place un cadre de régulation pertinent assorti des principes macroprudentiels qui puissent remplacer l'approche dominante de marchés libres efficients. Les orientations de politique et d'analyse de « gouvernement puissant » et de « banque centrale puissante », assumées par l'économiste hétérodoxe Hyman Minsky, semblent appropriées pour comprendre et contenir la fragilité des économies de marché. Ensuite, il est recommandable pour les EME d'adopter des politiques cohérentes avec leurs propres caractéristiques macroéconomiques et avec leur niveau de développement financier et non de s'attacher à une croyance aveugle dans la libéralisation du marché ou dans le paradigme néolibéral.

  • Titre traduit

    Global financial crisis of 2007 : analysis of origin & assessment of contagion to emerging economies : lessons & challenges for financial regulation


  • Résumé

    This study mainly aims to investigate the origin of the global financial crisis of 2007 (2007 GFC) in United States and in other advanced economies(AEs),its macroeconomic impact on the Emerging Market Economies(EMEs) and the critical analysis of their policy response. Study highlights the regulatory challenges of the post-crisis period and discusses the implications of newly introduced regulatory reforms for the EMEs.In this aim the thesis is delineated into four chapters. First chapter of the thesis sets the theoretical context of the dissertation and presents a critical review of orthodox (mainstream/neoliberal) and the heterodox approaches on financial fragility and crisis. After giving a critique of the orthodox approach, merits and relevance of Minsky's framework known as “Financial Instability Hypothesis”(FIH) are emphasized to understand the issue of fragility in capitalist economies. Second chapter of the thesis provides a compelling compendium of various explanations and consequences of the 2007 GFC focusing on its origination in the US housing market. Main dysfunctions of the financial markets and the regulatory system that led to the eruption of financial crisis are highlighted. Third chapter presents an in-depth analysis of the contagion of the 2007 GFC to EMEs. A comparative case studies analysis highlights the policy response of selected EMEs. Fourth chapter of the thesis investigates the various financial regulatory reforms introduced in the aftermath of the 2007 GFC. Analysis in this chapter indicates that introduced reforms (The Dodd- Franck Act of 2011 and the new Basel III Banking Standards) are rooted in neoliberal philosophy so would be unable to solve the issues of fragility and financial crisis. On the basis of our analysis in these four chapters, two major conclusions are emphasized. Firstly, the financial markets should not be left to the vicissitudes of free markets, and a relevant regulatory framework having macroprudential orientations must be implemented to replace the dominant free-market-based approach. Analytical and policy insights (“big government” and “big central bank”) endorsed by heterodox economist Hyman Minsky seem appropriate to understand and constrain the fragility of capitalist market economies. Secondly, it is advisable for EMEs to adopt policies keeping in view their own macroeconomic characteristics and the level of financial development and not by the blind faith in market liberalisation or the neoliberal policy paradigm.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.