L'innovation organisationnelle : antécédents et complémentarité : une approche intégrative appliquée au Lean Management

par Sandra Dubouloz

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Caroline Mothe et de Rachel Bocquet.

Le président du jury était Frédéric Le Roy.

Le jury était composé de Fariborz Damanpour.

Les rapporteurs étaient Isabelle Royer, Sandra Charreire Petit.


  • Résumé

    Cette thèse traite d’un type d’innovation largement négligé jusqu’à aujourd’hui : l’innovation organisationnelle (IO), également connue sous le nom « d’innovation management » ou « innovation managériale ». L’objectif est d’expliquer le phénomène d’adoption de ce type d’innovation en identifiant non seulement ses antécédents internes et externes, mais aussi ses relations avec l’innovation technologique de procédés, avec laquelle elle partage un certain nombre de caractéristiques. Le modèle proposé est fondé sur la vision intégrative de l’innovation (the integrative view of innovation) qui présente un triple intérêt : (1) contrairement à la vision distinctive et linéaire de l’innovation, elle ne relègue pas l’IO au statut d’innovation de second rang ; (2) elle élargit le champ des antécédents au-delà des seuls efforts en R&D et envisage leurs effets d’interaction ; (3) elle enrichit l’explication du phénomène d’adoption d’une IO en faisant l’hypothèse que des innovations de différents types sont adoptées de manière complémentaire. Notre démarche repose sur quatre articles empiriques et une multi-méthodologie, qualitative basée sur six études de cas d’entreprises industrielles, et quantitative faisant appel à différentes méthodes économétriques. Le Lean Management représente la forme concrète d’IO à partir de laquelle les confrontations empiriques sont réalisées. Au final, cette thèse est à l’origine de trois contributions majeures. Tout d’abord, au-delà des antécédents traditionnels privilégiés dans les recherches, d’autres antécédents internes (les pratiques de mobilisation des ressources humaines et la capacité d’absorption des entreprises) et externes (les sources de connaissances) jouent un rôle crucial sur l’adoption d’une IO. Ensuite, la prise en compte des interactions entre ces antécédents s’avère essentielle pour une meilleure compréhension du processus d’adoption, certains étant complémentaires (ex : les pratiques de mobilisation entre elles ou la résistance au changement et le manque de soutien managérial) alors que d’autres sont substituables (ex : les sources externes de connaissance et la capacité d’absorption des firmes). Enfin, conformément à la vision intégrative, l’adoption de l’IO n’est pas indépendante de l’adoption d’une innovation technologique de procédés et est régie par des antécédents similaires. Toutefois, leur relation n’est pas d’ordre complémentaire au sens strict dans la mesure où il y aurait un effet d’ordre. Ces résultats débouchent sur des recommandations managériales utiles pour un meilleur pilotage de l’adoption d’une IO.

  • Titre traduit

    Organizational innovation : antecedents and complementarities : the integrative view applied to Lean Management


  • Résumé

    This research deals with a type of innovation largely neglected in the literature: organizational innovation, also called "innovation management" or "managerial innovation." The objective is to explain the adoption of this type of innovation by identifying not only its internal and external antecedents, but also its relationship to technological process innovation, with which it shares common characteristics. The model is based on the integrative view of innovation which presents three main advantages: (1) contrary to the linear view of innovation, it does not consider organizational innovation as a second-order innovation; (2) beyond R&D efforts alone, it allows for the integration of new antecedents and their interaction effects, and (3) it enriches the explanation of organizational innovation adoption assuming that innovation is adopted synchronously or complementarily. We used a multi-methodological approach, a qualitative study based on six case studies of industrial firms and a quantitative study using different econometric methods. Lean Management is the concrete form of organizational innovation we studied in the four empirical articles. The contributions of this research are threefold. Firstly, beyond the traditional internal and external antecedents, we show that human resource management practices, firms’ absorptive capacity and external knowledge sources play a crucial role in organizational innovation adoption. Secondly, this research demonstrates that it is essential to take into account the interactions between internal and external antecedents in order to better understand adoption processes, some of them being complementary or substitutes. Thirdly, the study shows that organizational innovation adoption is consistent with the integrative view of innovation since it is dependent of the adoption of technological process innovation, without being strictly complementary. These two types of process innovations, organizational and technological, are also found to be driven by similar antecedents. These results lead to managerial recommendations for a better management of organizational innovation adoption.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (432 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 362-387

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Economie, gestion, sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.