Trois essais sur les effets des régulations et des supervisions sur la performance des banques Européennes

par Faten Ben Bouheni

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Fredj Jawadi.

Soutenue le 29-11-2013

à Evry-Val d'Essonne , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de la Société (Evry) , en partenariat avec Télécom Ecole de Management (France) .

Le président du jury était Chantal Ammi.

Le jury était composé de Laurence Scialom.

Les rapporteurs étaient Gilles Dufrénot, Christophe Jean Godlewski.


  • Résumé

    Cette thèse est composée de trois essais : la première et la deuxième essais traitent les effets des régulations et des supervisions sur la rentabilité et la prise de risque par les banques Européennes durant la période 2005-2011. Les résultats montrent que ces effets dépendent non seulement des facteurs d'influence internes et externes, mais aussi de la modalité de surveillance et du rythme d'application des réglementations financières. Nous avons constaté aussi que les résultats changent selon chaque groupe de pays dont les caractéristiques sont communes. Ceci est expliqué par l'impact de la crise Européenne ainsi que la crise de la dette souveraine. Cependant, le troisième essai étudie l'impact des mécanismes de la gouvernance bancaire sur la performance des grands groupes bancaires français durant la période 2005 - 2011. En effet, les résultats confirment que la structure de propriété et la structure managériale sont différents d'une banque à une autre : les investisseurs institutionnels sont un élément de développement bancaire et la participation managériale des salariés renforce l'esprit fédérateur. Plus le conseil d'administration est large, plus les conflits d'intérêts et le manque de coordination augmentent, et les réunions et l'assiduité des administrateurs favorisent la stabilité financière. Notre étude de l'impact de la structure de la gouvernance sur la performance, en se basant sur les données de Panel à effet aléatoire confirme nos constatations. En effet, la présence des investisseurs institutionnels et l'actionnariat des salariés favorisent la rentabilité bancaire et la taille du conseil d'administration et l'indépendance des administrateurs augmentent la prise de risque excessif. Cependant, l'étude de l'interaction entre la régulation, la supervision et la structure de la gouvernance bancaire et leur impact sur la performance bancaire, confirme que les effets des régulations et des supervisions sur la performance bancaire dépendent de la structure managériale ainsi que la structure de propriété de la banque.

  • Titre traduit

    Three essays on the effects of regulations and supervisions on performance of European banks


  • Résumé

    This thesis is composed of three essays : the first and second essays deal with the effects of regulations and supervisions on profitability and risk-taking by the European banks during the period 2005-2011. The results show that these effects depend not only of the internal and external influence factors but also the method of monitoring and rhythm of application for financial regulations. Our findings show also a change between each group of countries whose characteristics are common. This is explained by the impact of European crisis and the crisis of the sovereign Debt. However, the third essay studies the impact of banking governance's mechanisms on performance of large french banking group during the period 2005 -2011. The results reveal that the ownership structure and management structure are different from one bank to another: institutional investors seem to be an important factor for the banking development; employee managerial participation reinforces the unifying spirit: large board of directors increases the conflicts of interests and leads to paucity of coordination; and directors' meetings and attendance promote financial stability. The study of the impact of governance structure on performance, based on the panel data, confirms our findings and shows that the presence of institutional investors and employee ownership promote bank profitability. However the board size and independence of directors increase risk-taking. Nevertheless, the study of the interaction between banking regulation, supervision, governance structure and bank performance, confirms that the effects of regularisation and supervision on banking performance depends on bank's managerial and ownership structures.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (260 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 332.1 BEN tro
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.