Le renouveau religieux en Chine urbaine contemporaine : le rôle social de la religion dans la vie quotidienne à Hangzhou

par Julie Remoiville

Thèse de doctorat en Religions et systèmes de pensée

Sous la direction de Vincent Goossaert.

Le président du jury était André Laliberté.


  • Résumé

    Ces trente dernières années, la religion chinoise a connu un renouveau en Chine, engendrant l’émergence de nouvelles formes de religiosité, ainsi que de nombreuses transformations de la société chinoise. Si cette religion dite « populaire », dans le sens où elle mêle à la fois le taoïsme, le bouddhisme et le confucianisme, a longtemps été associée aux « superstitions » (et l’est encore aujourd’hui d’une certaine façon), la relative liberté de foi connue en Chine, depuis les années 1980, a tout de même permis un renouveau de sa pratique. Dans ce contexte, à travers l’observation des différentes interactions que l’on peut observer à Hangzhou (capitale de la province du Zhejiang), entre les lieux de culte, les pratiques et croyances religieuses, les principaux acteurs religieux, voire plus largement, les citadins, mes recherches visent à donner un nouvel éclairage sur la situation religieuse contemporaine, en milieu urbain. Par le biais de mes différentes rencontres avec les Hangzhounais, j’ai suivi, durant deux années, des citadins dans leur vie religieuse, afin d’appréhender de façon large, le paysage religieux urbain contemporain. En tentant de comprendre la place de la sphère religieuse dans une grande ville chinoise, ma thèse présente le rôle social de la religion, dans la vie quotidienne des Hangzhounais, afin d’apporter de nouveaux éléments de compréhension, quant aux différentes formes que peut prendre le renouveau religieux chinois, en contexte urbain

  • Titre traduit

    Religious revivial in contemporary urban China : social role of religion in daily life in Hangzhou


  • Résumé

    Over the last 30 years, religiosities old and new have developed within the Chinese world, ushering in manifold social transformations. Many of these religiosities can be linked to Chinese popular religion. Long associated with superstition, and therefore repressed, Chinese popular religion now expands in full public view. More specifically, since the 1980’s, religious practice in China became gradually more tolerated. In this context, through the observation of interactions between places of worship, religious beliefs and practices, and main actors of these practices, my research is focused on the place and the role of religion in Hangzhou, Zhejiang province in Central coastal China. During two years, I followed city-dweller in their religious life, and tried to understand in which way they interact with the religious field, to have a better sense of contemporary Chinese urban religiosity. In this way, my thesis try to establish how we could consider the social role of religion in Hangzhounese daily life, and aims to gain a better understanding of the different forms that shape the religious revival, in urban context

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (406 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 381-393. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 13.27
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.