Philosophia mater haereticorum et errorum : Philosophies et philosophes dans l'Augustinus de Cornelius Jansénius (1585-1638)

par Chiara Catalano

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Jean-Robert Armogathe et de Giulia Belgioioso.

Soutenue en 2013

à Paris, EPHE en cotutelle avec l'Università del Salento (Italie) .


  • Résumé

    Dans le troisième chapitre du Liber Prooemialis du second tome de son Augustinus (1640), Cornelius Jansénius (1585-1638) écrit que la philosophie a été dans le passé mater haereticorum et est maintenant mater errorum. Cette assertion, dont la source est Tertullien (Adversus Hermogenem VIII), anime toute la critique janséniste à la philosophie. C'est à partir de cette assertion que j’étudie dans ma thèse la critique que Jansénius adresse contre la philosophie païenne et humaine en tant qu'inspiratrice pas seulement de plusieurs hérésies de l'antiquité (surtout celle pélagienne), mais aussi de nombreux erreurs de la théologie scolastique moderne, celle des jésuites. J’analyse donc les arguments avancés par Jansénius contre Francisco Suárez (1548-1617), que avec son stoïcisme aurait selon l'auteur reproduit les erreurs du pélagien Julien d'Éclane, aussi bien que contre Gabriel Vásquez (1549-1604) et son aristotélisme. L’attaque de Jansénius concerne aussi un autre jésuite, François Garasse (1585-1631). C’est justement Garasse, d’ailleurs, que Jean Duvergier d'Hauranne (1581-1643), ami de Jansénius, avait combattu dans sa Somme des fautes et faussetés capitales contenues en la Somme théologique du Père François Garasse (Paris, Par Ioseph Boüillerot, 1626). Il d’agit là d’une ouvrage écrite en réponse à La somme théologique des vérités capitales de la religion chréstienne (Paris, Chez Sebastien Chappelet, 1625) de Garasse. Est-ce-que Jansénius est enfin un autre Augustin qui a essayé de lutter contre les nouvelles hérésies de l'époque moderne et surtout contre leur philosophie? Cela est l'image que j’essaie de reconstruire à travers l'Augustinus.

  • Titre traduit

    Philosophia mater haereticorum et errorum : Philosophies et philosophers in the Augustinus of Cornelius Jansénius (1585-1638)


  • Résumé

    In the third chapter of Liber Prooemialis of the second volume of Augustinus (1640), Cornelius Jansenius (1585-1638) writes that philosophy has been in the past mater haereticorum and it is in the present mater errorum. This claim, whose source is Tertullian (Adversus Hermogenem VIII), animates all jansenian criticism against philosophy. Moving from this claim, I address Jansenius' criticism against pagan and human philosophy as inspirer of the ancient heresies (in particular the Pelagian) as well as of modern Scholastic theology too (i. E. Jesuit one). Accordingly, I analyze Jansenius’ attack against Francisco Suárez (1548-1617) and his presumed stoicism (which, according to Jansensius, would have been drawn on Julian of Aeclanum's pelagian errors), as well as against Gabriel Vásquez (1549-1604) and his aristotelianism. Jansenius’ attack is also addressed against another Jesuit, François Garasse (1585-1631). Jansensius’ friend Jean Duvergier de Hauranne (1581-1643) had already fought Garasse in the Somme des fautes et faussetés capitales contenues en la Somme théologique du Père François Garasse (Paris, Par Ioseph Boüillerot, 1626), written in response to Garasse’s La somme théologique des vérités capitales de la religion chréstienne (Paris, Chez Sebastien Chappelet, 1625). Is Jansenius another Augustine who tried to fight against new heresies of the modern era and especially against their philosophy? This is the image that I tried to reconstruct through the Augustinus.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Honoré Champion éditeur à Paris

Philosophie et philosophes dans l'Augustinus de Cornélius Jansénius


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (528, 251 f.)
  • Annexes : Bibliogr. vol. 2, 515-528

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 13.5 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Honoré Champion éditeur à Paris

Informations

  • Sous le titre : Philosophie et philosophes dans l'Augustinus de Cornélius Jansénius
  • Dans la collection : Lumière classique , 108
  • Détails : 1 vol. (538 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-2986-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [517]-528. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.