L’Opéra de Paris sous la direction d’André Messager et de Leimistin Broussan (1908-1914), fonctionnement, répertoire, réalisations scéniques : suivi du Journal de Régie de Paul Stuart

par Karine Boulanger

Thèse de doctorat en Histoire de la musique

Sous la direction de Catherine Massip.

Le président du jury était Jean-Claude Yon.


  • Résumé

    Cette étude présente le fonctionnement de l’Opéra de Paris lors du dernier privilège avant la Première Guerre mondiale. Grâce à de nombreuses archives et à un document inexploité jusqu’à présent (le Journal de Régie), il a été possible de réexaminer cette direction souvent décriée, minée par des querelles incessantes entre les deux directeurs. L’Opéra était régi par des textes législatifs encadrant le fonctionnement du théâtre et orientant la politique artistique des directeurs. L’ingérence politique, celle des commanditaires bailleurs de fonds, les attaques de la presse, ne facilitèrent guère la tâche des directeurs. Le répertoire de cette époque doit se comprendre comme le fruit d’un héritage (celui des directeurs précédents) et le résultat d’un enrichissement régulier rythmé par les créations. Il se trouvait lié au contexte matériel du théâtre : l’état financier influençant les coûts de productions et les caractéristiques techniques dictant les choix des reprises. Le journal de régie et les partitions de Paul Stuart, Régisseur général de l’Opéra, apportent un éclairage inédit sur la mise en place des spectacles, la création des décors et l’art de la mise en scène

  • Titre traduit

    The Paris Opera during André Messager and Leimistin Broussan’s management (1908-1914) : management, repertoire and staging. Paul Stuart’s stage diary


  • Résumé

    This thesis shows the operating of the Paris Opera just before the First World War. It’s been possible to reassert the management of André Messager and Leimistin Broussan, often criticized, undermined by the relentless squabbles between the two men, by using numerous archives and a document almost unknown before (the stage manager’s diary). The Opera was ruled by a legislative text, the Cahier des charges, guiding the artistic policy of the directors. The interferences of the politicians, of the wealthy men sponsoring the Opera, the criticisms from the journalists sometimes impeded the work of the directors. The repertoire of the Opera in those times was in part inherited from the previous directors, but was also renewed regularly by means of the staging of new works. It was also linked to the financial state of the theater and its technical characteristics. Paul Stuart’s stage diary and scores shed a new light on the way the new works were chosen and studied, on the making of the sets and the staging of operas in Paris before the First World War

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (873, 180, 260-32 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 629-674. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 507 (1-4)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 507 (1-6)
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2013EPHE4030
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.