Révolution et nation entre le Portugal et l'Italie : les relations politiques luso-italiennes des Lumières à l'Internationale libérale de 1830

par Grégoire Bron

Thèse de doctorat en HistoireHistoire

Le président du jury était Catherine Brice.


  • Résumé

    En étudiant les contacts politiques entre la péninsule italienne et le Portugal de la fin des Lumières aux révolutions de 1830 dans une perspective transnationale, ce travail interroge la place de la monarchie lusitanienne dans l'espace méditerranéen à l'époque des révolutions atlantiques. L'exil politique italien de 1821 et de 1831 constitue l'une des plus importantes connexions entre les deux régions. Par une approche sociale, la thèse analyse le parcours de ces deux générations d'exilés et leur participation à un mouvement révolutionnaire transnational : l'Internationale libérale. En effet, les émigrés poursuivent leur engagement politique au Portugal et leur séjour dans ce pays contribue à faire évoluer leur conception de la nation et à forger celle qu'il se font de l'Italie, pour laquelle ils se battent en 1848. En conséquence, cette étude contribue à l'approfondissement de trois champs historiographiques principaux. Dans l'historiographie de l'unification italienne, elle réévalue l'importance des révolutions de 1831 et de l'exil qu'elles provoquent dans un Risorgimento que les études récentes interprètent comme un mouvement de masse, et met en évidence l'impact de l'exil sur l'évolution intellectuelle du nationalisme italien. A propos de l'historiographie du libéralisme transnational, elle souligne le tournant que représentent les révolutions de 1830 dans l'évolution de l'Internationale libérale, émanant à partir de cette date par une société civile transnationale alimentée par une opinion publique européenne. Enfin, elle montre que les exilés italiens au Portugal contribuent, sous la Restauration, à l'émergence d'une Méditerranée libérale où le Portugal est inclus

  • Titre traduit

    Revolution and nation between Portugal and Italy : the Luso-italian political relations from the Enlightenment to the Liberal International of 1830


  • Résumé

    This dissertation adopts a transnational perspective in order to analyze the political contacts between the Italian peninsula and Portugal from the Enlightenment to the 1830's revolutions. It questions the relevance of the Portuguese monarchy in the Mediterranean space during the Atlantic revolutions through the analysis of political connexions between the two regions. Italian political exiles of 1821 and 1831 are one central embodiment of them. Adopting a social approach, this study analyzes the journey of two generations of exiles, and their participation in a transnational revolutionary movement: the Liberal International. It shows that the Italian exiles carry on their political commitment in Portugal and that their experience there provides them with a new conception of the nation for which they will fight in Italy in 1848. This dissertation brings new elements of understanding in three historiographical fields. First it contributes to the historiography of the Risorgimento in two ways: by showing the importance of the 1831 revolutions and their subsequent exile for the Risorgimento as a mass movement, as it is considered by recent scholar interpretations, and by underlining the impact of exile on the intellectual construction of Italian nationalism. Second it highlights the crucial importance of the 1830 uprisings in the evolution of the International Liberal, which emanates, from that period, from a transnational civil society, supported by a European public opinion. Third, it shows that the Italian exiles in Portugal contribute to the emergence of a liberal Mediterranean space during the Restoration

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (856 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 781-856. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 502 (1-3)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 452 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.